Ads 1

BABACAR NDIAYE : « DIOUF SARR NE RESPECTE PAS LA LOGIQUE POLITIQUE FAITE d’ALLIANCE FORTE ET CONSOLIDÉE DU PRÉSIDENT MACKY SALL ».

0 380

Dans cet entretien exclusif accordé à Dakarmedias, Monsieur Babacar NDIAYE revient sur le manque de considération et d’ostracisme dont sont victimes les autres partis alliés de BBY au niveau de Yoff.

Des relations rendues exécrables par la seule volonté d’un homme qui s’appelle Abdoulaye Diouf SARR.

Entretien

La campagne pour l’élection des collectivités territoriales prend bientôt fin. Vous représentez le Ldr Yeesal dans la commune de Yoff. Qu’en est il de votre implication à ses élections ?

Pour ce qui concerne la commune de Yoff , nous ne nous sommes pas vraiment impliqués dans la campagne pour des raisons objectives de profondes divergences avec celui qu’on peut considérer jusque là comme l’édile locale de la coalition dans la commune .

Vous voulez parler de Abdoulaye Diouf Sarr , maire sortant et candidat de la majorité à la ville de Dakar ?

Je voudrais qu’il soit clairement bien noté et retenu pour la postérité que Monsieur Abdoulaye Diouf Sarr, maire sortant et tête de liste majoritaire n’est pas mon candidat à la commune de Yoff . Personnellement, je n’ai pas battu campagne pour lui et l’assume totalement quelle que soit l’issue du scrutin

Je sais aussi avancer que M. Abdoulaye Diouf Sarr n’est pas investi par les alliés de BBY dont la crème des leaders dans la commune a fini de lui tourner le dos. Je sais à ce titre pouvoir parler pour le PS , L’AFP , le Parti de la Reforme et bien d’autres organisations membres de la grande majorité présidentielle

Maintenant, nous concevons qu’il reste le candidat de son parti qu’est L’Apr et du président Macky Sall soit !

Mais qu’il soit su et retenu que BBY dans la commune de Yoff a fini d’être une réalité politique par la seule volonté de M. Abdoulaye Diouf Sarr

En conséquence mon vote ne lui profitera pas. Je voudrais que cela soit très clair

Pourtant , il est le candidat de BBY à Yoff , comment expliquer donc ce choix ? N’est ce pas paradoxal ?

M . Abdoulaye Diouf Sarr ne respecte pas la logique politique faite d’alliance forte et consolidée du président Macky Sall laquelle lui a valu bien des succès électoraux depuis 2012.

Une logique comprise et soutenue par la majorité de nos compatriotes. BBY est assurément une grande et belle coalition politique et électorale, apparemment la plus solide et la plus longuement inscrite dans la dynamique temporelle de l’histoire politique de notre pays. Sous son emprise, le président Macky Sall a insufflé de nettes avancées démocratiques et des progrès significatifs dans la marche de notre pays vers son développement endogène.
Nous en sommes tous satisfaits et fiers et savons en parler et le défendre avec un langage de vérité auréolé de la seule force de constatation. Les réalisations structurantes du président Macky Sall pullulent du Nord au Sud et d’Est à l’Ouest au Sénégal dans tous les secteurs et à tous les niveaux. Avec le président Sall , le maxime « Weddi guiss bokouci » prend tout son sens

Malheureusement, ce travail de consolidation socio politique est fortement souillé par gens comme M. Abdoulaye Diouf Sarr qui pensent que par la duperie, les entourloupes, la fourberie et la trahison , on peut conduire une carrière politique. Moi je dis qu’il se trompe et l’avenir en jugera

Qu’est ce que vous voulez dire par là, soyez plus explicite

L’adage nous apprend : « On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps » Ça vient de l’immense Abraham Lincoln si je ne m’abuse

M. Abdoulaye Diouf Sarr trompe le peuple ?

Le Monsieur est un vil carriériste. Ce qui n’est pas mal en soi , ça l’engage. Mais il est trop pressé et ne s’étouffe ni de morale , ni de courtoisie malgré les apparences. Vous savez la politique c’est aussi une affaire de gentlemans , des codes non écrits. Quand on les étrille pour ses intérêts bassement égoïstes , on devient une sorte de paria repoussant

N’a t’il pas été le coordonnateur de BBY dans la commune ?

Jamais durant ces 07 dernières années il ne s’est tenue une seule rencontre des alliés, tout comme jamais pendant cette période , ces derniers n’ont été impliqués dans la gestion des affaires de la municipalité malgré leur statut de conseillers et le fait que certains d’entre eux ont été des acteurs clés de l’élection de Monsieur Abdoulaye Diouf Sarr en 2014. Par la suite , ils ont tous été ostracisés et écartés dans la conduite des affaires de la cité . Donc au delà de ne pas avoir de bilan matériel, mon parent lebou n’a pas non plus de bilan socio politique , ni humain

Maintenant , je vous le répète. Dans la commune de Yoff , les conséquences d’un tel mépris seront tirées d’une façon ou d’une autre au niveau de l’alliance

Il y’a t’il un problème entre le président Macky Sall et le président Modou DIAGNE Fada ?

Pas le moins du monde. Les deux hommes se vouent un respect considérable. Ils se sont donnés la main et travaillent inlassablement pour l’intérêt supérieur du Sénégal . Ce dont nous parlons à Yoff est une affaire de seconds couteaux

Le maire de Yoff est aussi le candidat de BBY à la ville . C’est le choix du président Macky Sall , cela aussi vous la contestez ?

Le caractère local de ces élections fait qu’on ne peut pas les apprécier totalement à la faveur de la posture de Monsieur le président de la République. Par ailleurs, je retiens à titre personnel et avec avec force conviction que la candidature de M. Abdoulaye Diouf Sarr à la mairie de Dakar est une mascarade dès lors que ce dernier après 07 longues années passées à la tête de la commune de Yoff est incapable de présenter un bilan si ce n’est zéro

Vous insinuez que Abdoulaye Diouf Sarr n’a pas de bilan à Yoff ?

Je n’insinue pas , j’affirme. Vous , vous êtes journaliste. Prenez votre caméra et votre micro et allez interroger le cœur de ville de Yoff , Rien ne vous en empêche.

Les seules réalisations visibles et constatables dans la commune sont du domaine de la territorialité. Les populations de Yoff remercient et seront toujours reconnaissantes au président Macky Sall pour avoir servi Yoff dans le programme d’édification d’autoponts à Dakar. Celle belle infrastructure plantée sur la route qui mène à l’ancien aéroport a littéralement changé le visage de la commune.

Parallèlement , il faut rappeler pour s’en indigner que sur ces mêmes lieux , le maire sortant avait furtivement implanté une place dite Mamadou Diop qui avait coûté plusieurs centaines de millions au contribuable Yoffois.

Cette installation a été complètement rasée quelques 03 mois après son inauguration pour laisser la place à l’autopont du président. Pourtant le maire siège au conseil des ministres et était quand même sensé connaître l’agenda des projets étatiques pour la ville. Ce qui s’est passé à Yoff est une vraie catastrophe dans les principes de base de la planification des investissements et cela lui est totalement imputable. Il a fait perdre beaucoup d’argent à la commune

Vous ne trouverez à Yoff aucun centre ou poste de de santé construit durant le magistère de Diouf Sarr. Pourtant ce Monsieur avait l’avantage d’être ministre de la santé parallèlement. Vous ne trouverez aucune infrastructure sportive (foot ball , basket ) ni aucun terrain gazonné à Yoff . Vous trouverez par contre plusieurs zones de refoulement d’eaux provenant des fosses septiques comme au virage à la cité Biagui et à Nord foire sans qu’aucune solution ne soit apportée depuis toutes ces années dans cette dégradation du cadre de vie. Les Yoffois savent de quoi je parle

Dans le cadre de PROMOVILLE , la construction de routes secondaires comme celle qui était censée passer devant la fédération Sénégalaise de football pour rallier le rond point Yoff a été engagée. Le maire avait lui même lancé les travaux en 2017 perché haut sur un des bulldozers déployés sur place à l’occasion . Au moment où je vous parle, pas un seul kilomètre de goudron n’a été posé , aucune chantier livré . Je vous parle de 2017 . Ce qui est loin d’être le cas pour d’autres circonscriptions. Je vous rappelle encore une fois que M. Abdoulaye Diouf Sarr a eu le privilège d’être maire et ministre de la République , semble-t-il un proche du président de la République. Sa stature devrait être plus profitable à la commune

Il y’a une grande disparité voir même des dissensions énormes entre le village de Yoff et les cités nouvelles qui ceinturent la commune . Ces dernières revendiquent à juste titre plus de considération de la part du maire

Je pourrai ajouter que M Abdoulaye Diouf Sarr a été pendant ces 07 ans passées à la mairie de Yoff un maire fantôme. Il n’a pas présidé le conseil municipal plus de 03 fois . J’ai entendu récemment le maire Soham Vardini révéler qu’en 07 ans le Monsieur n’a assisté qu’à 03 réunions du conseil municipal de Dakar. Ce sont là des faits constants , après chacun peut les interpréter comme il l’entend

Malgré tout il est majoritaire à Yoff

Vous savez , malheureusement dans notre pays , les réflexes de vote sont encore pour l’essentiel tributaire de l’affect et de la personnalisation en lieu et place du discours programmatique et contradictoire . Cette tare touche même certains démembrements de la presse . Les aspects superficiels et le culte de la personnification dominent et prennent le pas sur l’audit des véritables faits d’armes des candidats
Par exemple , l’enjeu de ces élections surtout pour Dakar aurait dû pousser les rédactions à enquêter sur les bilans respectifs des candidats qui ont eu à gérer pendant 07 ans des communes d’arrondissement avant de prétendre atterrir à Dakar. Ceci est valable pour le candidat de l’opposition d’ailleurs

Barthélémy Dias ?

Bien sûr , l’insulteur public des forces de l’ordre dont on nous vante les réalisations à Mermoz Sacré Cœur. Moi en tout cas , quand je passe à travers les rues de ce jadis si beau quartier de la capitale, je suis fortement révolté par l’occupation anarchique . On dirait que tout Mermoz Sacré Cœur est un souk à ciel ouvert de dépôt et vente de voitures d’occasions. Prenez les deux voix de Sacré Cœur , même en tant que piétons vous n’avez pas ou poser le pied . Je ne sais pas comment les riverains ont pu tolérer ça. Heureusement d’ailleurs que le projet du BRT qui traverse la zone permettra un assainissement conséquent à ce niveau

Quel conclusion tirez vous de ces quinze jours de campagne et selon vous comment se dessine l’issue de ces élections à Dakar ?

Pour Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr aura le sacre d’une victoire arrachée seul en se faufilant à travers les mailles du filet dans lequel cas , son score connaîtra néanmoins une baisse vertigineuse. Au pire, il aura la responsabilité d’une défaite fabriquée seul par cupidité

S’il arrivait qu’il atterrisse par la force des choses à la mairie de notre chère ville qu’est Dakar , J’ose espérer qu’il aura la décence d’épargner la capitale de ses manœuvres et manigances parce que Dakar n’a pas besoin de ça . Dans tous les cas nous resterons des des acteurs vigilants et foncièrement attachés à notre liberté de pensée et d’action. L’avenir nous édifiera Insha’ALLAH

Laisser un commentaire