Ads 1

« ARBORER DE NOUVEAUX HABITS D’OPPOSANT NE DOIT PAS T’OBLIGER À VERSER DANS DES DÉBATS DE CANIVEAU » (Par Ousmane MANÉ)

0 656

Étiez-vous seulement lucide quand vous alliez sur ce plateau ?
Si tel est le cas, cher Professeur, vous avez raté une belle occasion de vous taire car les propos que vous avez tenus à l’encontre du Ministre Abdoulaye DIOP sont d’une bassesse chronique, difficilement attribuables à un Professeur de votre rang.

C’est triste qu’au Sénégal, quand le débat doit être tiré vers le haut, que ce soient des personnalités telles que vous qui le ramènent dans des caniveaux.

Je serai moins loquace et prolixe que vous mais à travers mes écrits, vous aurez sûrement les réponses à ce qui semble être pour vous un scandale.

« Vous », voilà que je me rends compte que je te vouvoie alors que tu ne le mérites aucunement car c’est avec légèreté que tu t’attaques à nos institutions, tantôt c’est le Président et tantôt c’est un de ses Ministres. Mais cette fois tu es mal tombé.
On aurait compris qu’un « professeur » d’université s’attaque à un Ministre pour résultats insatisfaisants ou pour avoir été épinglé, cité dans un rapport de l’OFNAC ou de l’IGE et faire le rapport avec son cursus intellectuel et professionnel, pour démontrer la non pertinence qu’il ou elle dirige ce poste ministériel. Le plus nul de tes étudiants aurait compris sans trop de difficultés que c’est la bonne démarche à suivre.
Et ça, cher professeur, tu le savais très bien. Mais non, tu as décidé d’en faire fi car décidé que tu étais de verser dans la politique politicienne, tu t’es affalé sur des considérations peu orthodoxes : le niveau scolaire et universitaire !!!!
Diantre! Professeur ressaisis toi. Ce que tu vends personne n’en veut car les populations éclairées ont fini de savoir que c’est du « poudre de perlimpinpin ».

Monsieur Abdoulaye DIOP, dont tu parles a fait toutes ses études et ses humanités au Sénégal avant d’aller un peu partout à l’étranger (Angleterre, France, Etats Unis, Côte d’Ivoire, Burkina Faso…..) travailler pour de grandes multinationales où il a occupé de très hautes fonctions.

Et puis tu es qui pour qu’on te détaille le CV du sieur ?
Mais puisque tu es un « petit professeur » donc naturellement préposé à la recherche et la documentation, je vais te donner quelques pistes.

Tu veux connaître le CV du ministre, bah t’as qu’à aller demander au groupe Bolloré ou encore la MTOA (manufacture des tabacs de l’ouest africain). Si celà te semble compliqué, promène toi du côté du Burkina Faso où était le siège ouest africain du British American Tobacco ou encore à Londres si tu veux…

Une chose est sûre, Monsieur le Ministre Abdoulaye DIOP sait quelles sont les attentes dûes au poste que son excellence le président Macky SALL lui a confié et il sait agir pour avoir des résultats probants et concrets. J’en ai pour preuves, tous les grands projets qui étaient en stand-by au ministère de la culture ont repris de plus belle et sont en phase terminale pour beaucoup : le mémorial du bateau le Joola est en construction, la loi sur le statut de l’artiste a été votée, tous les centres culturels ont vu doubler leurs budgets et ont été presque tous refectionnés ou réhabilités avec des studios d’enregistrement de dernière génération pour ceux de Fatick, Matam, Sédhiou, Ziguinchor…..
Le mémorial du président Léopold Sédar SENGHOR en construction, le mémorial de Gorée pareil, j’en passe car la liste est loin d’être exhaustive.

La première fois que Monsieur Abdoulaye DIOP a flirté avec la politique, c’était pour répondre à l’appel de la nation par le biais de ton ancien mentor, Maître Abdoulaye WADE qui justement avait besoin d’un cadre pour remettre à flots le conseil sénégalais des chargeurs ( COSEC) qui souffrait d’un déficit de management et était au bord le la faillite. Il n’avait encore jamais rencontré le président WADE, encore moins voté pour lui. C’est son savoir faire et son brillant parcours professionnel qui lui ont valu ce choix ne t’en déplaise. Il a dirigé cet établissement public de 2009 à 2017 avant d’être Ministre de l’emploi et ensuite Ministre de la culture et de la communication.

Que penses-tu qui a favorisé une longévité pareille à un poste aussi stratégique que la direction du COSEC ? : La compétence et le savoir faire.
Professeur SOW, trop parler n’a jamais fait avancer les choses. Le temps est tellement précieux qu’il ne doit être utilisé que pour des actions concrètes. En effet seules ces bonnes actions mises en œuvre à travers la politique définie par le Président, Son Excellence Macky SALL, pourront impacter et positivement le vécu de nos concitoyens.
Ne dit-on pas que le seul baromètre pour juger de son importance pour sa cité, c’est de se demander en quoi est-ce que nos actions de tous les jours impactent qualitativement et quantitativement sur nos concitoyens ?

Telle est la doctrine du Ministre Abdoulaye DIOP, son leitmotiv et ni toi ni tes sbires encagoulés ne pourront freiner cet élan citoyen et patriotique du ministre.
Essaie de faire pareil et le Sénégal ne s’en portera que mieux.

M. Ousmane MANÉ
Chef de Cabinet du Ministre Abdoulaye DIOP

Laisser un commentaire