Ads 1

ALIOUNE BADARA LY, MAIRE DE KOUNGHEUL: « IDRISSA SECK VIENT DE PILONNER LE PEU D’HONNEUR QUI LUI RESTAIT DANS LE MORTIER DE SES PROPRES TURPITUDES… »

0 243

La récente sortie du leader du parti « Rewmi » et, par ailleurs, Président du Conseil Économique Social et Environnemental (CESE), Idrissa Seck, crée des vagues de contestations. Au niveau des partisans du Président de la République Macky Sall, l’ancien Maire de Thiès est perçu comme le vilan petit canard, pire, la bête à abattre.

Lors d’une partie de « Ndogou » organisée à l’honneur des populations de Koungheul, localité dont il est le Maire, Alioune Badara Ly n’a pas mis de gants pour mitrailler l’ex-PM de Wade: « C’est avec dépit et profonde consternation que nous avons écouté le patron de « Rewmi ». Idrissa Seck, pour le nommer, est descendu trop bas sur le piédestal des valeurs cardinales. Il vient de pilonner le peu d’honneur qui lui restait dans le mortier de ses propres turpitudes. C’est un homme peu recommandable qui s’est toujours pris dans ses jeux abscons », réplique le Directeur des Paysages Urbains et des Espaces Publics.

L’édile de la capitale du Bambouck, d’orienter toujours son carquois sur lui: « Idrissa Seck est la tortuosité faite homme. Il n’a aucun crédit et le peuple n’a pas confiance à cette girouette. Il ne sera même pas le 50ème Président de la République du Sénégal. Aujourd’hui, une jalousie morbide lui ronge bigrement le cœur. Qu’il accepte alors la volonté divine. S’il lui reste, ne serait-ce, qu’une petite once de dignité, il doit rendre le tablier en quittant volontairement la Présidence du CESE car on ne peut pas faire partie d’un régime et s’en prendre à celui qui l’incarne au premier chef. Les générations montantes et futures garderont un souvenir très triste de cet homme narcissique, citoyen accompli de la République de Satan », foudroie l’édile de la Ville de Koungheul.

Ibrahima NGOM

Laisser un commentaire