Ads 1

IDRISSA SECK: LA DANSE SEMPITERNELLE D’UN ÉTERNEL LOOSER!

0 463

La Conférence de Presse de M. Idrissa Seck, ce 14 Avril 2023, aura été, sans doute aucun, un pénible moment d’exercice politique, de communication et de dérives verbales, propres à un politicien en pleine perdition. Tel un bel Ara sorti de sa cage, M. Idrissa Seck s’est livré à une longue péroraison de laquelle suintent des propos caractéristiques de son personnage et révélateurs de ses objectifs politiques.

À travers un discours décousu, artificiellement fleuri de Versets, M. Idrissa Seck a été égal à lui – même. Car, toujours englué dans les méandres de la félonie, de l’ingratitude, de la méchanceté viscérale et de l’opportunisme politique.

En effet, M. Idrissa Seck, sans retenue aucune, de manière fort inélégante, s’est attaqué à ceux qui, pour lui, constituent les  » poids lourds de la scène politique nationale. Avec une violence inouïe, il a sabré son  » ancien » et bienfaiteur  » Père » dont il se vantait d’ en être le  » Jardinier des Rêves »! Voulant, près de 20 ans après, rejouer le match du  » Lui » et « Moi », il crache son venin périmé et de nul effet, sur le Président Wade et son fils. La rengaine du  » Complot  » portée par une vieille sulfateuse verbale, a une fonction politique: récuser et disqualifier les Wade!

C’est cette même perspective qui l’anime quand il attaque MM. Khalifa Sall et Ousmane Sonko à qui il dénie toute possibilité de participation à la Présidentielle de 2024. Même si, par la ruse machiavélique, il fait preuve d’un angélisme d’une grossièreté tellement extrême, que le mot  » soutien » sortant de sa bouche, signifie son contraire!!!

L’odyssée verbale de M. Idrissa Seck avait pour finalité politique de rappeler de ce qui n’ a jamais existé: sa virginité politique drapée d’oripeaux des plus beaux et des meilleurs. Fondée sur sur un infecte Culte de la personnalité, cette opération de séduction par l’auto – glorification s’est transformée en une vraie auto – flagellation.
De fait, la volonté politique de M. Seck est d’imposer une avantageuse Recomposition politique centrée sur son désir de fédérer des segments du Bennoo, retrouver le noyau historique du « Reewmi » et d’accéder aux bassins électifs de tous les Leaders politiques dont il espère et souhaite la non – participation à la Présidentielle de 2024!

Dans ce dernier lot, il fait figurer le Président de la République, dont la possible Candidature pour 2024, serait irrécevable!
Voilà. La Messe est dite: toute la Classe politique est disqualifée pour 2024…sauf le Messie sorti de la Cuisse d’une obscure Divinité, mais préposé à la plus Haute Charge Républicaine, qu’il est!!!
Bref la « Seck – Formula » est la nouvelle et unique perspective qui s’offre, à nous autres pauvres sénégalais, pour 2024!!!

Les délires pouvoiristes et injurieux de M. Idrissa Seck agrémentés d’indignes mensonges ( il serait à la base de notre Politique Agricole), on été clôturés par le but exclusif de la manoeuvre politique et communicationnelle: IL est Candidat pour 2024!

Le mode d’approche et l’explication convoqués pour cette Déclaration, sont suffisamment expressifs de la nature profonde de ce Monsieur. Il a fallu une question à lui posée et le bout du bout d’un individu infatué de sa personne, pour qu’il acceptât d’annoncer sa Candidature. Les propos lunaires qu’il a servis pour expliquer cette décision, sonnent comme une rupture définitive avec le Bennoo Bokk Yaakaar, si tant est qu’il en fut membre!
Car, en assumant qu’il ne saurait y avoir de Présidentielle au Sénégal sans lui, M. Seck révèle qu’il n’a besoin ni de Reewmi, ni du Bennoo Bokk Yaakaar pour candidater!
Il est Candidat, parce que, simplement il est Idrissa Seck!!

Ce faisant, il brise le socle sur lequel repose la Coalition Bennoo, s’écarte du Code de Conduite moteur, mode de présence et d’action sur la scène politique. « Gagner Ensemble pour Gouverner Ensemble  » a été et demeure le Viatique de la Coalition depuis plus de 10 ans. Du reste, c’est cette dynamique unitaire qui a nourri et inspiré les démarches politiques de toutes les composantes de la Coalition. Pour celles – ci, la liberté de candidater est absolue, dans la stricte mesure qu’il ne s’agisse que de la Candidature à la Candidature dans le Bennoo.
Etant entendu que c’est la Coalition Bennoo Bokk Yaakaar qui aura Son Candidat pour 2024!!!!

Pour tout dire, en refusant et rejettant les Règles qui structurent et guident la Coalition Bennoo Bokk Yaakaar, M. Idrissa Seck assume la rupture. Celle d’avec notre Coalition au premier rang de laquelle, son Président garant et dépositaire de son unité politique et structurelle.
Alors, M. Idrissa Seck, une fois, une seule fois dans votre vie politique, répondez à l’Appel de la Dignité, en tirant les conséquences de votre choix!!!!!

La CAVE
( Cellule d’Appui à la Veille Stratégique) de l’Apr

Laisser un commentaire