Ads 1

3E MANDAT : “NOUS PENSONS QUE LANDING SAVANE EST DÉPASSÉ PAR LA POLITIQUE”, SALIHOU KEÏTA

0 34 236

Le leader d’AJ/PADS est au crépuscule de sa carrière politique“, d’après Salihou Keïta. Le responsable apériste de Dakar Plateau, non moins Dg du CICES, semble ne pas apprécier la sortie de Landing Savané sur le troisième mandat.

Se préoccuper “des questions de l’heure”…

Nous pensons que Landing Savané est dépassé par la politique et ses positions ne riment plus avec l’actualité. Car évoquer un troisième mandat du Président de la République en ces temps où l’urgence est ailleurs, c’est méconnaître les exigences et préoccupations des sénégalais“, souligne le responsable APR de Dakar Plateau. Selon le Dg du CICES, le leader d’Aj devait “surtout se préoccuper de la Covid-19 qui menace d’une deuxième vague et l’émigration clandestine“.

Parler des “réelles préoccupations des Sénégalais…

Cette question de troisième mandat n’est pas à l’ordre du jour. Aujourd’hui, il faut parler des réelles préoccupations des Sénégalais surtout en cette période de Covid-19 où on parle de deuxième vague. Nous nous félicitons de la conduite du Sénégal par le capitaine Macky Sall. Et disons que la grande coalition a, pour le moment comme préoccupation majeure la résolution des problèmes des sénégalais et non polémiquer sur un troisième mandat de Macky Sall“, renchérit Salihou Keïta.

Il dit attendre de Landing Savané qu’il “porte des questions ou des réponses pour aider le président Macky Sall à gouverner étant donné que dans son parti il y’a certains qui ont des postes de responsabilités dans les sphères étatiques et ça, grâce aux largesses du président de la République“.

Cela n’honore pas le…

Être dans la mouvance présidentielle et parler ainsi, cela n’honore pas le leader d’Aj qui est un parti dans lequel j’ai été formé et que j’ai quitté en 2007 pour rejoindre l’APR comme membre fondateur. Les enjeux du moment sont économiques, sociaux et sécuritaires. D’où la nécessité de former un bloc autour du chef de l’État pour un Sénégal meilleur, et de surcroît quand on est membre de la mouvance présidentielle. Et non s’attarder sur la question inutile du troisième mandat“, tient-il à préciser dans une note parvenue à Dakarmedias.

Laisser un commentaire