Ads 1

ZIGUINCHOR: OUSMANE SONKO LANCE SES PROJETS ET DÉFIE LE PRÉFET

0 330

Ousmane Sonko, le nouveau maire de Ziguinchor, ne veut pas perdre trop de temps. En effet, il compte s’attaquer tambour battant aux grands projets contenus dans son programme ‘’Burok’’ qu’il avait défendu lors de la campagne électorale des législatives. Il a réaffirmé sa détermination à l’occasion du lancement de la semaine citoyenne qu’il a initiée et qui se déroulera jusqu’à mardi prochain. Il a, à l’occasion, dévoilé les actions immédiates qu’il va dérouler à court puis à long terme pour changer le visage de la ville de Ziguinchor. Et il a promis de faire bouger les choses très rapidement, indiquant que son pari, c’est de faire de Ziguinchor la ville la plus propre et la mieux assainie du Sénégal. Et pour l’atteinte de ces objectifs, il assure que lui et ses collaborateurs ont décidé de s’attaquer au volet assainissement au sens large avec des travaux de nettoiement et de curage des caniveaux qui vont se faire à partir de cette semaine.

À ce sujet, Ousmane Sonko a révélé que du matériel a été reçu par la mairie à cet effet et aussi qu’une enveloppe de 300 millions de francs sera consacrée à l’achat de matériels supplémentaires composés, entre autres, d’un hydrocureur, d’une benne tasseuse, de camions… pour permettre au service de la voirie de mener à bien sa mission.

Selon lui, c’est le début d’un long processus. ‘’Le mandat territorial doit s’articuler autour de l’intercommunalité que nous souhaitons mettre en place d’ici la fin de ce mois de mai. Dans le cadre de cette semaine du citoyen, nous allons dérouler beaucoup d’activités d’assainissement, notamment le curage des caniveaux. L’éclairage public n’est pas en reste. Nous devons être au service des populations’’, a-t-il lancé avec force. Le nouveau maire dit vouloir transformer la ville de Ziguinchor tout en insistant sur le fait que ce changement et ce progrès ne peuvent en aucune manière tomber du ciel.

Aussi a-t-il invité les Ziguinchorois à un profond changement de comportement car, a souligné le leader du parti Pastef, la participation citoyenne est indispensable à ce changement. ‘’Il faut qu’on se regarde les yeux dans les yeux. Vous avez l’habitude d’indexer les autorités politiques, l’État central, les maires et les présidents de conseil. A 90 %, vous avez raison parce que c’est de leur responsabilité. Mais, ce que nous attendons des populations, c’est une mobilisation exceptionnelle à l’émergence de la ville de Ziguinchor’’, a-t-il exhorté.

Évoquant le sujet lié à l’économie solidaire qui intéresse tant les Ziguinchorois, le nouvel édile a rassuré ses administrés sur le fait que ce projet demeure le cœur de son programme et que son lancement aura lieu dans le courant de la semaine. Dans la foulée, Ousmane Sonko a demandé aux populations de payer leurs impôts si elles veulent avoir de meilleures routes, un éclairage public performant, des emplois…

Il s’est dit convaincu, en effet, que ce sont les populations qui vont porter le développement de leur ville. ‘’Ziguinchoroises, Ziguinchorois, c’est à vous de porter le développement de votre ville. Nous avons les moyens de notre développement, il doit être endogène’’, a-t-il insisté. Sur un autre plan, le député de la treizième législature finissante est revenu sur le sujet relatif à sa volonté de rebaptiser certaines rues de Ziguinchor portant des noms de colons. Et il a dit à qui veut l’entendre qu’il maintient sa position par rapport à ce sujet car ces noms renvoient à une page sombre de notre histoire de dominés et d’exploités. Par rapport à ce sujet justement, il a lancé un défi au préfet de Ziguinchor, qui serait opposé à cette décision en arguant que les rues d’une ville relève de la responsabilité de l’Etat.

Selon Sonko les noms coloniaux de ces rues seront définitivement enterrés à Ziguinchor dès ce jeudi. Il renseigne que, dès ce jeudi, les plaques portant les nouveaux noms des rues concernées seront posées. Et, faisant allusion au préfet de Ziguinchor, il martèle que personne au monde ne peut empêcher cela. Donc, que le préfet se le tienne pour dit.

Toutefois, avant de se lancer de plain-pied dans ses projets, le nouveau maire de Ziguinchor entend s’entretenir avec les populations aux fins de leur présenter le bilan de l’équipe municipale sortante. Il a promis de le faire au cours d’une conférence de presse au cours de laquelle il reviendra sur la gestion de l’équipe de Abdoulaye Baldé.

Laisser un commentaire