Ads 1

VIDÉO – SOULEYMANE TÉLIKO : « NOUS CONSIDÉRONS QUE LE SYSTÈME DE RETRAITE (DES MAGISTRATS) TEL QU’IL EXISTE AUJOURD’HUI, EST UNE ATTEINTE À L’INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE »

0 3 797

Après deux mandats à la tête de l’union des magistrats du Sénégal (UMS), le président sortant Souleymane TÉLIKO a dressé un bilan positif de son magistère avant de passer le flambeau à un nouvel élu en la personne de Ousmane Chimère DIOUF.

Face à la presse, le président TÉLIKO, après avoir vivement remercié tous les collègues ainsi que les avocats qui l’ont aidés à mener à bien sa mission, est largement revenu sur les grandes avancées obtenues de hautes luttes depuis 4 ans en faveur de la corporation, tout en déplorant que les textes n’ont pas beaucoup évolué par rapport aux avancées notées dans la pratique.

Le juge TÉLIKO reconnaît par ailleurs que le Sénégal regorge de magistrats « d’une compétence rare et d’une intégrité à toute épreuve » qui n’ont rien à envier à leurs collègues européens.

Toutefois, le président sortant de L’UMS a aussi relevé, pour s’en désoler, le système de retraite des magistrats.
« Nous considérons que le système de retraite tel qu’il existe aujourd’hui, est une atteinte à l’indépendance de la justice, c’est une atteinte au principe d’inamovibilité, c’est une atteinte également au principe de non discrimination parcequ’on a instauré au sein d’une même profession deux régimes de retraite qui ne nous semblent pas conformes aux principes qui garantissent une justice indépendante. L’UMS a toujours dénoncé cela bien avant nous », a-t-il déploré.

Retrouvez sa déclaration sur la vidéo ci-dessous.

Laisser un commentaire