Ads 1

VIDÉO – PROJET BRT : LIBÉRATION D’EMPRISES SUR L’AXE PONT DE L’ÉMERGENCE – ROND-POINT RTS

0 14 229

Les travaux du projet Bus Rapid Transit (BRT) se poursuivent avec la libération, hier, des emprises des sections 4 à 9, soit 8 km.

Le préfet de Dakar, en collaboration avec le Cetud, a procédé, hier, à la libération des emprises du Bus Rapid Transit (BRT) allant du pont de l’Émergence au rond-point RTS, sur un linéaire de 8 km, soit 45 % du linéaire total. Au rond-point ONU, des immeubles et maisons ont fait l’objet de démolition. Pareil pour les arbres qui feront l’objet d’abattage. Les pratiques piétonnes seront aménagées. Ces explications sont du préfet de Dakar, Alioune Badara Samb, qui n’a pas manqué de souligner quelques difficultés inhérentes à ce projet.

Cependant, il lance un appel à la population sur les difficultés, en ce qui concerne les bouchons et autres désagréments.

Présent sur le site du rond-point ONU, il a noté les grandes lignes du projet qui visent à améliorer la mobilité urbaine dans l’agglomération de Dakar et vient en complément d’autres projets comme le Train express régional, sur la partie nord de la presqu’île du Cap-Vert. A ses yeux, un climat de confiance est nécessaire pour la réalisation de ce projet qui a reçu le plus important financement de la Banque mondiale d’un coût global de 300 milliards F CFA, soit 460 millions d’euros.

Autre objectif phare, constate le préfet, c’est de pouvoir transporter au moins 300 000 voyageurs sur ce corridor avec des bus modernes qui vont circuler sur des voies dédiées. ‘’C’est ça l’innovation ou la nouveauté, les voies (BRT) sont des voies dédiées seulement à la circulation de ces bus. Il y aura des croisements, des systèmes permettant d’éviter des cisaillements’’, dit-il. Ce qui fait, en principe, que les populations vont quitter le terminus de Dakar, de Guédiawaye jusqu’à Petersen, pour une durée maximale de 40 à 45 minutes.

En dehors de ce corridor qui va être des voies dédiées aux bus du BRT, les voies classiques seront reconstruites. Sur certaines parties, il y aura de très grandes routes avec six, voire huit voies. Celles du BRT sur quatre voies, mais également de part et d’autre, les deux autres voies permettront à la circulation classique de pouvoir se dérouler.

‘’2 milliards F CFA rendus aux impactés’’

D’ores et déjà, ‘’les personnes éligibles ont reçu leur chèque pour plus de 2 milliards, 200 millions F CFA. La cheffe de l’unité environnementale et sociale du projet, Khady Ndiaye Kébé, souligne que cette libération a impacté 16 concessions (3 à Fass et 13 à Grand-Yoff), 14 places formelles dont 6 stations-services, 384 places d’affaires informelles (fleuristes, poulaillers, kiosques, tabliers, restaurants, parkings et autres prestataires de services), 51 locataires et 5 infrastructures et équipements collectifs dont 3 mosquées. II s’agit de la mosquée ‘’ibadou’’ à Liberté 1, ‘’Peul du Fouta’’ à Grand Dakar, terminus Aftu au rond-point 6 qui feront l’objet de reconstruction par le projet en cas de disponibilité foncière.

Laisser un commentaire