Ads 1

VIDÉO – Me ELHADJI DIOUF TACLE SÉVÈREMENT SONKO : « LE PASTEF DOIT ÊTRE DISSOUT ET SES LEADERS EMPRISONNÉS »

0 14 303

En conférence de presse ce mercredi après-midi dans un grand complexe hôtelier de la place, Me Elhadji DIOUF a décortiqué la situation politique nationale.

Une sortie qui, comme d’habitude, a enregistré une présence massive des médias nationaux et internationaux.

« Le député du peuple », comme il se fait appeler, a profité de cette large fenêtre médiatique pour lancer de grosses pierres dans le jardin du PASTEF.

Se prononçant sur la polémique suscitée par le communiqué du ministre de l’intérieur suite au lancement d’une campagne internationale de collecte de fonds destinés à financer les activités du parti de Ousmane SONKO, Me Elhadji DIOUF n’y est pas allé par quatre chemins pour cracher ses vérités avec le ton et le courage qu’on lui connait.

« Antoine Félix DIOME a raison de rappeler la loi à ceux qui seraient tentés de la violer. Il est dans son rôle. Ce parti qui viole la loi doit être dissout, et mieux, ses responsables emprisonnés. Ils disent qu’ils vont continuer.Je demande solennellement au ministre de l’intérieur d’appliquer la loi dans toute sa rigueur pour que nul n’en ignore « , a martelé le leader du Parti des Travailleurs et du Peuple (PTP).

Allié du président Macky SALL, Me Elhadji DIOUF n’a pas manqué d’exiger de ce dernier le respect du calendrier républicain en organisant les élections à date.

Le tonitruant avocat a aussi marqué son désaccord à propos du projet de suppression des villes.

« Cela est inacceptable et ça n’a aucun sens », a t-il soutenu avant de demander au président Macky SALL de renoncer à ce projet.

Laisser un commentaire