Ads 1

VIDÉO–COALITION NAATAANGUÉ ASKAN WI : SHEIKH ALASSANE SÉNE SIFFLE LA FIN DE LA RÉCRÉATION ET ANNONCE DU LOURD POUR L’AUTONOMISATION DES FEMMES

0 244

La Coalition Naataangué Askan wi affûte ses armes pour se donner les moyens de jouer les premiers rôles à l’occasion des élections législatives du 31 juillet prochain.

C’est dans ce cadre qu’elle a organisé, ce jeudi, un point de presse dans la grande salle de City Business qui a refusé du monde, pour se prononcer sur la situation politique nationale et décliner une partie de son programme prioritaire et quinquennat de gouvernement en cas de victoire.

Et pour ne pas faire trop d’honneur à certains « bodios bodios » en quête de buzz qui, il ya quelques jours se sont permis de colporter des rumeurs pour tenter de créer un semblant de dualité au sommet de la coalition, le Sheikh Alassane SÉNE a juste tenu à rappeler l’historique de la naissance de cette formation politique dont le nom, de façon prémonitoire, lui a été dicté en rêve et la première personne qui a eu l’honneur et le privilège d’en être informé s’appelle Yankhoba SANÉ, notre confrère et administrateur d’un site d’information en ligne bien connu au Sénégal.

Ainsi donc, comme chacun peut le deviner aisément, ces précisions de taille sont une manière pour la tête de liste nationale de siffler la fin de la récréation qui n’a que trop duré, et remettre à leurs vraies places ces deux pelés et trois tondus qui s’agitent aujourd’hui, sans grande conviction d’ailleurs, pour réclamer la paternité de la coalition dans laquelle ils ont été coptés quasiment à la dernière minute.

Revenant sur la seule bataille qui mérite son engagement et la mobilisation de toute son énergie et ses moyens, à savoir les élections législatives du 31 juillet prochain, Sheikh Alassane SÉNE a, dans son programme, annoncé un mécanisme de financement innovant et révolutionnaire en faveur des femmes : La banque des femmes.

Cette banque aura en son sein un département spécial dénommé « Allo Sokhna Maï » qui sera doté de plus de 580 milliards de FCFA.

Pour terminer, SHASTY a conseillé au président Macky SALL d’organiser en 2024 une élection libre et transparente à laquelle lui-même ne participera pas. Ce qui lui permettra de sortir par la grande porte, et au besoin s’il veut revenir au pouvoir, il pourra se présenter à nouveau en 2029, puisqu’il ne sera pas atteint par la limite d’âge.

Retrouvez sur la vidéo ci-dessous l’intégralité de la déclaration de Sheikh Alassane SÉNE.

Laisser un commentaire