Ads 1

TENSION A LA MÉDINA : LA CATB DÉNONCE LES VELLÉITÉS D’ÉCARTER SES MEMBRES DU COMITÉ EN CHARGE DE LA RÉPARTITION DU SOUTIEN À RECEVOIR DE L’ETAT.

0 65

En ces moments difficiles pour le monde entier, la CATB exprime sa solidarité à tous les malades du coronavirus et a une pensée pieuse pour tous ceux qui ont perdu leurs vies durant la pandémie.

Le mouvement réitère ses remerciements à l’endroit du Président Macky Sall pour les mesures hardies, pertinentes et courageuses prises, après concertation avec toutes les forces politiques et sociales, pour combattre cette pandémie.

Au niveau local, à la Médina, elle félicite toutes les personnes, notamment les jeunes, pour leur engagement auprès de nos populations et rappelle le rôle important joué par l’association Proxim’Medina et son Président Abou Diop.

La CATB, qui revendique une assise populaire indéniable, note cependant les velléités d’écarter ses membres (notamment dans la représentation des jeunes et des femmes) du comité en charge de la répartition de l’important soutien à recevoir de l’Etat, notre État.

Elle en prend déjà acte.

La CATB demande à ses membres et aux Médinois, de surtout éviter toute polémique dans cette période où les deux seules préoccupations demeurent la lutte contre le virus et l’accompagnement de nos populations.

Cependant, chaque Médinois devra être une sentinelle de la transparence et de l’équité dans la distribution car :
-nous sommes tous Sénégalais, l’argent de notre État est notre argent
– nous sommes tous Dakarois, l’argent de notre ville est notre argent
-nous sommes tous des Médinois, l’argent de notre Mairie est notre argent.

Ces denrées appartiennent donc à tous.

Par ailleurs, il a été porté à notre connaissance des tentatives d’intimidation sur nos membres et sur des Médinois dont le seul tort est de dénoncer certaines pratiques. Cela n’est ni acceptable ni tolérable. Les concernés sont informés de la mise en place d’un comité de veille et deux numéros 781344646/781346363 sont mis à leur disposition pour dénoncer toutes menaces verbales ou physiques et doivent rassembler toutes les preuves de leurs allégations (enregistrements, photos, vidéos, screenshots etc.).

Enfin, la CATB tient au respect des procédures, même en cette période de crise, et encourage les conseillers municipaux qui ont décidé de lutter pour la transparence et la légalité.

Unis, solidaires et disciplinés, nous vaincrons Covid19.

Vive la CATB, vive la Médina, Vive le Sénégal.

Le COORDONNATEUR GORGUI NDOYE

Laisser un commentaire