Ads 1

SUSPICION SUR LA FIABILITÉ DU FICHIER ÉLECTORAL : LA RÉPONSE DE SEYDOU GUEYE À SAMUEL SARR (VIDÉO)

0 54

seydou gueye sur tv5La semaine dernière, une mission de l’Union européenne a sorti un rapport, après avoir analysé le fichier électoral du Sénégal. Elle y consigne qu’il est fiable et a marqué son satisfécit. Seulement, le lendemain, le candidat à la prochaine présidentielle, Samuel Sarr est sorti pour déclarer qu’il existe trois fichiers en réalité. Invité du «Journal Afrique» de TV5 Monde, le porte-parole du gouvernement, Seydou Gueye, a pris son contrepied.

« Le Sénégal a organisé des élections qui lui ont valu deux alternances pacifiques avec le même fichier et un système électoral qui est approuvé. Puisque notre système donne des responsabilités à l’ensemble des acteurs, que cela soit la presse, la société civile, les partis politiques etc. Nous avons des procédures qui sont certifiées puisque les différents audits du fichier ont abouti à des conclusions rassurantes, c’est-à-dire que nous avons un fichier fiable à plus de 98% ».

Seydou Gueye assimile la sortie de Samuel Sarr « à la tradition de la petite polémique politicienne ». Car argue-t-il, « il y a cette rationalité de l’opposition qui est toujours dans la suspicion en matière électorale. Mais le véritable travail politique c’est d’abord de produire une offre politique alternative, pour cela nous nous sommes toujours dans l’attente et en demande, il n’y a rien sur la table, et il y a un travail de terrain qu’il faut faire pour se donner les moyens de rencontrer les Sénégalais et leur soumettre une offre. Mais il me semble qu’aujourd’hui, du fait de l’incapacité de l’opposition Sénégalaise à dépasser le PSE, le pouvoir est accusé de tous les maux ».

C’est pour cela qu’il reste convaincu que la fiabilité du fichier ne peut être un écueil dans l’organisation de la présidentielle en février 2019 et des négociations ne sauraient être tenues pour échanger autour de cette question. « Ce n’est pas parce qu’il y a x, y ou z qui conteste sans raison et qui est dans le domaine du fantasme que nous allons répondre à son jeu », souligne-t-il dans l’interview.

Sur les chances du président Macky d’être élu dès le premier tour, le porte-parole du gouvernement se dit « très optimiste puisque c’est un objectif qui est largement à notre portée au regard du bilan du président Macky Sall. Un bilan qui est aujourd’hui visible à tous les niveaux, incontestable par les Sénégalais. Un bilan dont la dernière manifestation est l’élection du Sénégal lors de la consultation au niveau du Comité International Olympique (CIO) pour que le Sénégal puisque organiser pour la première fois en terre africaine les jeux olympiques de la jeunesse ».

Irama SANÉ

{youtube}O6oBdSwr_VE{/youtube}

 

Laisser un commentaire