Ads 1

SÉJOUR EN CASAMANCE : TROIS AUTORITÉS POLITIQUES DANS LE VISEUR DE SALIF SADIO

0 52

salif sadio chef rebelle casamançaisAussi bien à Koundjoughor (Bignona) qu’à Affiniam (Thionck-Essyl), le chef combattant autoproclamé du Mfdc, Salif Sadio, avait envoyé ses émissaires au front de la communication pour se défouler sur certains responsables et cadres du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance (Grpc).

Morceaux choisis : « Ces gens-là sont tous des traitres, des corrompus, des vampires qui s’allient à l’ennemi pour tuer leur propre peuple. En complicité avec le Sénégal, ils veulent maintenir la Casamance dans l’esclavage » s’est étranglé Abdoulaye Mané, l’un des émissaires de Salif Sadio, lors de la rencontre populaire du Mfdc. C’était samedi dernier à Affiniam (Thionck-Essyl).

Quelques jours après ce rassemblement, « Le Témoin » quotidien se transforme en lanceur d’alerte pour « alerter » trois cadres casamançais dont deux anciens ministres de bien surveiller leurs arrières. Nous ne disons pas qu’ils ne doivent plus se rendre en Casamance, non loin de là ! Mais si toutefois ils séjournent dans cette belle région naturelle de notre pays, qu’ils fassent attention aux mauvaises surprises qui pourraient y survenir.

Parole d’un « vieillard » comme « Le Témoin »…

Laisser un commentaire