Ads 1

RETOUR DE GUILLAUME SORO AUPRÈS DE OUATTARA : UN PROCHE DE L’EX PAN ÉVOQUE LE SUJET

0 61

Interpellé par les militants du RHDP afin de permettre le Retour de Guillaume Soro auprès de Ouattara, Mamadou Traoré se prononce.

A tous ces gens du Restaurant qui me demandent de conseiller mon mentor Guillaume Soro à revenir auprès du gourou du Restaurant, à frapper à la porte du Restaurant, je vais leur répéter ma position. J’ai dit et répété que si mon mentor décidait un jour de rejoindre le gourou du Restaurant, je ne ferai pas partie de ses compagnons qui vont l’accompagner dans cette aventure ambiguë et périlleuse.

 

Et comme je connais mon mentor comme un homme d’honneur, je sais que jamais il ne se reniera pour espérer bénéficier des prébendes du gourou du Restaurant. Et tous ceux du Restaurant qui tentent de nous effrayer en nous disant que si nous perdons le pouvoir, nous les nordistes, nous serons traqués par les sudistes, je voudrais leur dire ceci.

1. Nous les Soroistes, fils du Nord, sommes déjà traqués par nos frères du Nord qui sont au pouvoir.

2. Nous les Soroistes, fils du Nord, sommes déjà limogés par nos frères du Nord qui sont au pouvoir.

3. Nous les Soroistes, fils du Nord, sommes déjà emprisonnés par nos frères du Nord qui sont au pouvoir.

4. Nous les Soroistes, fils du Nord, sommes déjà assassinés par nos frères du Nord qui sont au pouvoir.

Donc, la venue de quelqu’un d’autre au pouvoir ne nous effraie pas puisqu’avec nos frères du Nord, nous avons vu pire. La maltraitance des autres nous fera moins mal que celle de ceux que nous avons considérés comme nos frères. Et cette stratégie de la tribu assiégée qui a été utilisée hier par nos frères de la Case pour mobiliser leurs militants ne peut plus prospérer.

Le coup d’Etat de Décembre 99 et la rébellion de Septembre 2002 sont les conséquences de cette stratégie de la tribu assiégée qui consiste à dire aux populations du Nord du pays que leurs ennemis sont ceux du Sud qui ne veulent pas les voir. Et c’est le gourou du Restaurant qui a été le levain de cette stratégie de la tribu assiégée.

Aujourd’hui, c’est lui qui fait assiéger et embastiller tous les fils du Nord qui ont contribué à sa venue au pouvoir. C’est la preuve manifeste que tout ce qui a été le ciment du combat des fils du Nord hier n’était que du vent. Tout ce combat a consisté à assouvir les ambitions d’un seul individu au détriment de la Côte d’Ivoire. C’est pourquoi je ne cesse de regretter le combat que j’ai mené pour lui hier.

C’est également pourquoi je ne cesse de demander pardon aux Ivoiriens pour cette erreur de jugement que j’ai eu à faire. Aujourd’hui, à 54 ans, personne ne pourra plus me manipuler. Tous les pas et actes que je vais poser seront mûrement réfléchis car j’ai atteint l’âge de la maturité.

L’âge où on ne peut plus se faire manipuler. En termes plus clairs, même s’il le voulait, mon mentor Guillaume Soro ne pourra pas me manipuler. Mon combat à ses côtés est un combat mûrement réfléchi et c’est celui de la conviction et non de l’émotion. C’est pourquoi si demain il lui venait à l’esprit de frapper la porte au Restaurant, ce serait sans moi parce que ma conviction n’y serait pas.

Et comme je ne suis pas un homme hypocrite, je n’irai pas au Restaurant pour faire comme tous ceux qui y sont. Par contre, je ne serai pas opposé à une alliance stratégique de GPS, dont je suis un cadre, avec le Restaurant si cela contribue à nous amener à atteindre nos objectifs.

Je rappelle que nous avons connu des alliances RDR-FPI, RDR-PDCI,FPI-PDCI sans que le monde ne s’effondre. Demain on ne pourra pas nous reprocher une alliance avec ceux qui sont devenus aujourd’hui nos pires adversaires. Et ceux-là, ce sont nos gars du Restaurant où je compte beaucoup d’amis et de frères.

 

Laisser un commentaire