Ads 1

QUAND LA LEVÉE DE FONDS EST DESTINÉE À L’INSURRECTION QUE DOIT FAIRE L’ÉTAT ? (Par Samba NDONG)

0 13 879

Le pastef est l’artisan de ces émeutes et de ces insurrections.
La levée de fonds est destinée à installer l’instabilité, l’insécurité afin de pouvoir anéantir les forces de l’ordre qui seront sous la menace des droits de l’hommistes qui sont gavés de ces fonds.

Sonko a reçu de l’argent occulte et il le donne à ses jeunes pour brûler le Sénégal.
Honoré de Balzac disait : « La morale a ses ruisseaux ou les gens déshonorés font tout pour faire rejaillir sur les ( les gens honnêtes) , la boue dans laquelle ils se noient ».

Sonko est un véritable ennemi de la paix Sénégalaise. Il s’active de tout son possible pour réveiller la rébellion en Casamance et alimenter les jeunes en invitant à la révolte populaire.C’est un terroriste tapie dans l’ombre qui cherche la déstabilisation du tissu social. En politique, la diversité entre individus est dans l’ordre des faits. Le respect que l’on doit à l’égard de la personne nous situe dans l’ordre du droit ou de la morale. La personne n’a pas de prix, elle a une dignité, dont le respect implique le devoir de traiter l’humanité, aussi bien dans ma personne que dans la personne d’autrui, jamais simplement comme un moyen, mais toujours comme une fin : le fondement de la métaphysique des mœurs de Kant.

En politique, il faudra actuellement que l’on différencie la notion d’adversité et d’ennemi.
L’adversaire-inimicus en latin – c’est le concurrent, le rival par rapport auquel je dois me mesurer. Je dois non pas le vaincre, mais je dois me montrer, sur le terrain dans lequel nous sommes adversaires, supérieur. C’est sur le terrain de la vie sociale, économique ou privée qu’il y a des adversaires.
L’ennemi- hostis en latin- existe essentiellement sur le terrain politique , comme le souligne Carl Schmitt dans une de ses chapitres intitulée « la société » : « Des États, des peuples,des idéologies s’affrontent en ennemis ».
Les ennemis sont engagés dans une lutte virtuelle, susceptible à tout moment de devenir une guerre effective, où il s’agit de vaincre l’autre, pour affirmer, non pas simplement sa supériorité, mais son être, sa vérité.
Les sentiments ne permettent pas de distinguer l’adversaire de l’ennemi. Tu peux avoir du respect à l’adversaire. Mais quant à l’ennemi, qui a une dimension public et non privée, tu le hais en tant qu’il appartient au Camp d’en face , mais non nécessairement en tant qu’individu particulier, comme le dit Rousseau.

Il veut que la Casamance soit indépendante, soit un Etat libre dont il sera le Président. La levée de fonds est destinée pour l’alimentation de la rébellion, des terroristes et de l’insurrection, leur unique but de brûler le Sénégal. C’est la raison pour laquelle, il a empaumé et empesté l’échiquier politique. Il ne respecte personne, c’est un insulteur public, un arrogant et un insolent inqualifiable.

Sonko doit être honnête et dire les Sénégalais que je me donne pour l’indépendance de la Casamance et mettre le feu sur tout le Sénégal. Il arnaque les jeunes, les femmes, les marabouts et autres . Sonko ne croit à personne d’autre que son secte qui veut brûler le Sénégal par procuration.Sonko nous a tous insultés , c’est pourquoi je dis que la politique à horreur de trichine et de bacille. Ousmane sonko est un intellectuel malhonnête qui utilise la ruse et la perfidie pour hypnotiser les Sénégalais. Mais il montre toutes les faiblesses d’un enfant battu , ainsi que celles d’un individu élevé dans la bourgeoisie sans l’éducation nécessaire. Il possède un profil identique à celui des meurtriers étudiés par l’ombrosso , à savoir cette << Némésis>> qui est une destruction : destruction par haine de soi, suivi par autodestruction par les piloris du verbe .
Il n’a pas de cohérence philosophique politique. Toute son attention se focalise sur un estime surdimensionné et sur le pouvoir qu’il veut obtenir par tous les moyens.
Ousmane sonko peut être analysé comme un certain atavisme- signe caractéristique , mais que l’on rencontre chez de nombreux psychomaniaques.
Sonko est cependant un brillant orateur charismatique dans le mensonge et dans la manipulation capable de devenir un brillant comédien ,voire un homme d’affaires important dans les agrégats de son incohérence et de ses combines.
Il est un comédien politique très professionnel surtout s’il est devant les feux de la télévision , pas un homme d’idées, mais un homme Opportuniste remarquable qui sait lire , interpréter et savoir comment berné le peuple pour accéder au pouvoir.En conséquent, sonko est un homme bien Complexe et intelligent dans la pratique des actes délictuels que la plupart des meurtriers ou psychopathes .
Il possède un caractère très ennuyeux et minable , comme la plupart des chefs de bandes .
Sonko commence sa carrière politique dans la direction des Impôts et domaines en espionnant ses camarades. En écrivant ce communiqué de presse j’essaie de comprendre les motivations de ce monstre politique de ce dernier siècle en essayant de me mettre dans la peau du personnage. Non seulement, je n’y parviens pas, mais j’en tire la conclusion qu’il est , non seulement un psychopathe pervers et sadique, mais surtout un démagogue politique et un froid calculateur, prêt à tout sacrifier Pour prendre le pouvoir.
Sonko , tout comme Ariel Sharon et avant Lénine , mais aussi Staline , nous ne le dirons jamais assez , étaient des psychopathes atteints de la mégalomanie, de la paranoïa et schizophrénie.
Pire , j’ai l’intime conviction que sonko n’est qu’une marionnette entre les mains de quelques pervers et cyniques financiers internationaux qui le finance et le manipule pour atteindre leur objectif : déstabiliser le tissu social.
Comment les responsables de presse peuvent – ils accepter à un marginal politique sans grand qualité, sinon de démagogie et de propagande de faire du show dans télés. Un véritable harangueur qui sait plonger les foules dans un état d’hypoxie , il risque de conduire quelques citoyens Sénégalais vers la chute en suivant une pente d’une idéologie obsidionale, pervers, démesuré, l’appelant aucune modération, aucun retour en possible…
Sonko est à l’image d’un vieux funambule obsédé qui agit par la reptation et de la délation pour accéder au pouvoir par tous les moyens.
En ce moment de lutte contre le COVID 19, l’heure n’est pas à la politique politicienne. Au moment toutes les puissances sont mises à genoux , comment peut on récolter en un temps record cette somme annoncée ?

Si ce n’est pas un blanchissement de capitaux, ce serait des ronds pour mettre le feu comme l’avait fait Lamine Diack en 2009. Ce type mérite – il une considération, ce prototype de la manie.La politique , elle est loin d’être de la manipulation.Le président Macky Sall est loin pour être ton égal. Un type aussi taré que sonko ne mérite pas d’être prêté oreille.
Luttons contre le COVID 19 et respectons les consignes données par les médecins.Et laissez ce maraudeurs et vendeurs d’illusions de continuer ses boniments. C’est un régionaliste, négationniste, nihiliste , séparatiste et sectaire.La Casamance fait partie du Sénégal, nous avons le même cordon ombilical et personne ne parviendra à obstruer ce placenta.
Le pastef doit être dissout par la loi.
Le pastef est une association de terroristes et de délinquants. Ils ne respectent aucune hiérarchie sociale et font le tout pour diviser le Sénégal et le rendre ingouvernable.
Le ministre de l’intérieur doit prendre ses responsabilités et engagé le combat de la dissolution de pastef.Les jeunes doivent refuser d’être manipuler par le pastef.
Montesquieu nous disait : si je savais ce qui fut utile à ma patrie et qui fut préjudiciable au genre , je la regarderai comme un crime.
S’affranchir de l’indigence est un devoir pour l’homme, une tâche à accomplir .Il décide d’agir ainsi, à la lumière de sa prise de conscience, à l’égard de drames encore vifs dans sa mémoire causées par l’indigence .Il appartient, en effet, à l’homme, de s’entourer de sécurité qui le protège des maux dont il veut se garder et de tirer de son passé des leçons qui sauvegardent son présent et son futur .Plutôt à Dieu qu’ils pourvoie des ressources de la connaissance qui le conduiront à la certitude dans toutes indigences, par toutes ses entreprises. L’islam permet à l’homme de libérer de l’abominable indigence, par toutes sortes de voies et moyens. Dieu nous a mis au monde par l’amour et pour l’allocentrisme .Dans une société, chacun a un rôle à jouer.

Mon cher sonko inspecteur impôts avez-vous oublié la fonction de l’éducateur ? Et surtout de ton rang ! L’éducation est l’action de développer un ensemble de connaissances et de valeurs morales, physiques, intellectuelles, scientifique, culturelles, considérées comme essentielles à une époque et pour une communauté donnée. Elle permet de transmettre d’une génération à l’autre la culture nécessaire au développement de la personnalité et à l’intégration sociale de l’individu. C’est dans cette optique qu’EMMANUEL KANT écrit : l’homme est la seule créature qui doit être éduquée .N’étant pas dirigé par l’instinct, il doit conquérir par la culture ce que la nature lui a refusé. L’éducation, dont le but est de conduire l’homme à sa propre humanité, comporte, toujours Kant, deux aspects : la discipline et l’instruction.

Mon cher sonko avez-vous oublié que notre fonction d’un homme politique est de garantir la sécurité, la paix et la stabilité de son pays.

Nous devons être des éducateurs, notre vocation est d’éviter tout ce qui peut faire mal à la société .Nous devons permettre à la jeunesse de s’habituer à supporter la contrainte des lois : nous les aidons à surmonter la sauvagerie originaire. Nous devons les former et enrichir leurs esprits par la transmission du savoir et l’étude. Certes Douglas McGregor nous a dit que : l’homme est un animal de désir- dès qu’un de ses besoins est satisfait, un autre apparait à la place. Ce processus est sans fin. Il perdure de la naissance à la mort. L’homme poursuit continuellement ses efforts pour satisfaire ses besoins. Mais quand même ces besoins doivent être maitrisés, d’où l’importance de la prise de responsabilité.

Mon cher sonko accepte la divinité et reconnait que le pouvoir relève de Dieu. La haine, la vengeance, la jalousie, le mépris, le stress, l’émotion et la passion, voilà les véritables ennemis l’homme. Nous devons cultiver l’amour et la solidarité. Je comprends la cause effective de ta haine l’égard de son excellence monsieur le président Macky Sall .La haine, ce sentiment violent qui pousse à vouloir faire du mal à quelqu’un et se réjouir du mal qui lui arrive, est ce que vise .
Mon cher , pouvez-vous éviter la haine. Un bon croyant doit éviter de faire du mal à son concitoyen. Nul ne peut refuser la décision divine. Son excellence monsieur le président Macky Sall n’est pas dans les dispositions pour gérer les caprices d’un intellectuel .A l’ère actuelle, ce qui intéresse le président Sall est de catalyser le développement endogène, accélérer la relance économique et lutter pour la suppression de la dette. Au lieu de féliciter son excellence pour ses réalisations et la bonne gestion de pandémie.

Sonko est l’artisan de ces émeutes et insurrections.

Samba NDONG

Coordonnateur COJECAR

Laisser un commentaire