Ads 1

PROPOS LIMINAIRE DU PM AMADOU BA, SUR LES MANIFESTATIONS VIOLENTES, SUITE À L’AFFAIRE OUSMANE SONKO-ADJI SARR

0 579

Messieurs les Ministres,
Mesdames, Messieurs les journalistes,

Notre pays a vécu des moments tragiques à travers des manifestations violentes qui ont entraîné des pertes en vies humaines, des blessés et une destruction sans précédent de biens publics et privés.
Ces manifestations font suite au prononcé du verdict du procès opposant Monsieur Ousmane Sonko à Mademoiselle Adji Sarr portant sur une accusation de viol et de menace de mort, précédé par les appels du leader du parti PASTEF à un « mortal combat », à la résistance. 

Aussi, a-t-il lancé un appel à tous ses militants et sympathisants de rallier Dakar pour engager le « combat final » pour « déloger le Président Macky Sall du palais ». 
Je présente, au nom de Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République, du Gouvernement et de l’ensemble du peuple sénégalais nos condoléances aux familles qui ont perdu des proches. Nous compatissons à la douleur des blessés, leur souhaitons un prompt rétablissement et leur exprimons toute notre solidarité.

Des enquêtes sont ouvertes pour déterminer les causes des décès et situer les responsabilités. Les violences notées, les destructions de biens publics et privés ont des répercussions négatives et un coût considérable, qui mettent en péril les emplois, les entreprises locales, tout comme les partenaires de pays amis et l’activité économique en général.
Une évaluation est en cours pour estimer l’ampleur des pertes matérielles afin de déterminer les mesures à prendre au profit des entreprises, et les mécanismes de soutien appropriés pour l’ensemble des victimes de ces événements.

Mesdames, Messieurs, les journalistes,
Avant-hier, j’ai visité le chantier du BRT, le spectacle est affligeant. Il en est de même pour l’Université, ce temple du savoir dont les espaces académiques ont été profanés.
Le préjudice économique, financier, émotionnel et réputationnel subi par la nation est inestimable. 
Nous condamnons sans réserve, toute forme de violence, de vandalisme et de destruction. Ces actes ne peuvent en aucun cas être justifiés ; ils ne font qu’aggraver les tensions et peuvent engendrer des divisions au sein de notre société.

Les manifestations violentes observées traduisent une entreprise de déstabilisation qui a commencé avec une cyberattaque et s’est poursuivie par des tentatives malveillantes de destruction et de sabotage d’infrastructures vitales et essentielles pour notre pays : dépôts de carburant, usine d’eau, centrale électrique, etc.

Il existe plusieurs éléments factuels qui suggèrent des indices graves et concordants de l’existence d’une stratégie de manipulation visant à commettre des infractions contre l’autorité de l’État et l’intégrité du territoire national. 
En effet, de façon graduellement préméditée et pour brouiller les repères informationnels, sont supprimées ou discréditées dans certains médias et dans les réseaux sociaux, les informations pouvant créer un système de référence authentique, et permettre la comparaison et l’expression du sens critique. 

Ainsi, si nous n’y prenons garde, les remparts de la démocratie et de la liberté citoyenne vont s’effonder les uns après les autres, sous l’effet d’une stratégie pernicieuse de manipulation, élaborée et mise en œuvre par les partisans des théories insurrectionnelles.

Face à cela, le Gouvernement est déterminé à faire la lumière sur les événements récents et à traduire en justice tous ceux qui ont commis des actes répréhensibles. Nous nous engageons résolument à ce que toutes les personnes impliquées dans ces violences répondent de leurs actions. 
C’est dans ce cadre que des arrestations ont été effectuées et que toutes les diligences sont en cours pour que la Justice soit dite dans les meilleurs délais.

Mesdames, Messieurs les journalistes,
Je tiens à souligner que les mineurs et les élèves arrêtés, ont été d’ores et déjà libérés et remis à leurs parents.
D’autres personnes sur qui pèsent des présomptions et des soupçons élevés sont maintenues en détention pour les besoins de l’enquête.

Le Sénégal est un pays fondé sur les principes de la démocratie, de l’État de droit et du respect des droits de l’homme. Ces valeurs sont au cœur de notre système judiciaire et de notre société.
Le Gouvernement, dont les actions sont guidées par la transparence, est ouvert pour apporter toute précision utile sur les évènements dans le respect des règles de procédure. C’est pourquoi, j’invite les acteurs de la société civile et les associations des droits de l’homme ainsi que la presse à se rapprocher de nos services compétents pour être en mesure d’apporter un traitement juste et équilibré de l’information basé sur des faits avérés.

L’impératif de transparence a, en effet, toujours guidé les actions du Gouvernement et nous y veillons dans le respect de lois en vigueur.
Toutes les questions de sécurité publique ne peuvent être débattues sur la place publique. Si chacun est libre de se faire son opinion sur toute question, il n’en demeure pas moins que beaucoup de données échappent à celles et ceux qui s’épanchent sur les réseaux sociaux en réfléchissant à la place des citoyens pour les manipuler au lieu de les informer.

Le Gouvernement a la pleine mesure des enjeux et des stratégies de déstabilisation du pays qui sont à l’œuvre et sur cette base, entend assumer pleinement ses responsabilités.
Les malheureux évènements sont intervenus dans un contexte de dialogue national, proposé par le Président de la République Macky Sall, dans son élan naturel d’inclusion, pour offrir une plateforme citoyenne où les représentants de la société civile, les partis politiques et les acteurs clés se réunissent pour échanger des idées, discuter des défis auxquels notre pays est confronté et proposer des solutions constructives.

Aussi, voudrai-je rappeler que le Gouvernement reste encore et toujours engagé pour la recherche de la paix et de la concorde nationale.
Les ministres des Forces armées, de la Justice, de l’Intérieur, le ministre porte-parole du Gouvernement sont ici présents pour apporter les éclairages nécessaires sur toutes les questions d’intérêt national.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire