Ads 1

PROJET DE LOI SUR LE STATUT ET LA MODERNISATION DES DAARAS: « DES PROCHES DE MACKY FREINENT L’ÉVOLUTION DU PROJET » (RESPONSABLES FNJAAS)

0 60

FNJAASLa Fédération nationale des jeunes afro arabes du Sénégal (FNJAAS) fustige, avec la dernière énergie, le blocage du vote du projet de loi portant statut et modernisation des daaras. En tournée dans l’intérieur du pays, les protégés de Bassirou Sow, le coordinateur de ladite fédération menacent de citer des noms si ces gens tapis dans le cercle présidentiel n’arrêtent pas leur funeste mesquinerie.

 Dans sa volonté de donner sa participation effective dans la démarche d’apporter des solutions aux problèmes des daaras, la Fédération des Jeunes Afro-Arabes du Sénégal a entamé ce samedi une tournée nationale pour s’enquérir de la situation des Daaras. Une occasion saisie par la fédération pour lancer la première édition du concours national de récital de coran, Kalima d’Or.

Ce concours consiste à choisir des représentants dans chaque région, avant de procéder à la phase nationale. « C’est la région de Kédougou qui a été choisie pour abriter la première étape de cette visite. Mais, c’est à l’étape de Tambacounda que des maîtres coraniques nous ont saisis pour nous informer que le projet de vote de loi, portant statut et modernisation des daaras, a été bloqué par l’entourage proche du Président Macky Sall. Personne n’aurait crû à une telle affirmation si ces maîtres coraniques ne l’avaient pas révélé. Par conséquent, devant une telle situation, nous sommes interpelés à les vilipender. Un projet aussi social que celui dont nous nous battons ne mérite pas un tel sort. Nous attendons juste de saisir qui de droit pour dévoiler ces noms », menace Bassirou Sow en pleine tournée à l’intérieur du pays.

Revenant sur l’importance de leur mission, M. Mahmoud Aw, le chargé de communication de la FNJAAS, et d’autres membres influents de la Fédération déclarent : « Notre objectif est de sensibiliser les maîtres coraniques pour soutenir le projet portant sur la modernisation des Daaras. Déjà à Kédougou, le concours de récital de coran s’est tenu au centre culturel Thomas Sankara. 27 candidats étaient en lice et à l’issue de l’épreuve, deux candidats sont retenus pour représenter la région à la grande finale prévue le 20 décembre prochain à Dakar. Cette tenue avec une grande mobilisation a vu la participation des autorités locales telles que : le président du Conseil départemental M. Sy, les chefs de village et les représentants des écoles coraniques. Pour cette première étape, une grande sensibilisation a été faite aux assistants sur le programme d’appui à la modernisation des Daaras. Une manière de faire comprendre aux maîtres coraniques les contenus de ce projet de loi afin de plaider pour son application ».

Youssouf NDIONGUE

Laisser un commentaire