Ads 1

POLÉMIQUE SUR UNE ÉVENTUELLE RÉFORME DANS L’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE : LA COJER DÉPARTEMENTALE DE KANEL MET EN GARDE TOUT POLITICIEN QUI CHERCHERAIT A TERNIR L’IMAGE DU MINISTRE MAMADOU TALLA.

0 12 663

Sans éducation, l’enfant est orphelin

De quelle éducation s’agit-il ?

Il doit s’agir d’une éducation de qualité et de valeur pour le bien de nos enfants. Cela dit qu’il semble nécessaire de convier tous les acteurs de l’Éducation à un atelier de réflexion et de partage afin d’analyser des programmes déjà en vigueur et enseignés dans les écoles.

C’est dans cette foulée qu’une rencontre s’est tenue à Saly du 21 au 23 décembre 2020 pour prendre en charge certaines questions relatives à la protection de l’enfance, à la vie familiale et à la santé de la reproduction.

A la sortie dudit séminaire des personnes malintentionnées cherchent à ternir l’image du Ministre de l’Éducation Nationale qui a fait un travail considérable et mémorable au sein de son département ministériel. Mais ils ne peuvent pas et ils ne pourront guère. Car ce qui se dit ne fait pas l’objet d’un débat. Le Ministre a déjà levé le voile de la controverse il n’y a pas de nouveau module et il n’y aura pas de nouveau module allant dans le sens de l’introduction de l’éducation sexuelle dans les curricula.

Le Sénégal définit librement sa politique éducative dispensée à ses élèves en se fondant sur les réalités sociales, culturelles, coutumières et religieuses du pays.

Ainsi la COJER départementale de Kanel sonne l’alerte à l’opinion publique qu’il y a des hommes politiques tapis dans l’ombre, derrière les syndicats pour salir le nom du Ministre. Ce qui les dérange n’est rien d’autre que la réussite de Monsieur Mamadou TALLA dans l’Éducation Nationale surtout en cette période de crise sanitaire.

COJER DÉPARTEMENTALE DE KANEL

Laisser un commentaire