Ads 1

OUSMANE MBENGUE, LE « TUEUR DES FEMMES SUR FACEBOOK » ÉCHAPPE À LA PRISON

0 53

Ousmane MbengueJugé pour avoir appelé « à tuer les femmes » par le biais d’un système informatique, Ousmane Mbengue vient d’être condamné par le tribunal des flagrants délits d’une peine de six (6) mois assortie de sursis pour provocation et incitation à la commission d’un crime ou d’un délit. Il a été relaxé du chef d’accusations apologie du crime.

 

Délégué médical de son état, Ousmane Mbengue a été arrêté suite à son incitation à la haine contre les femmes. Devant la barre du tribunal des Flagrants délits, le mis en cause a reconnu les faits qui lui sont reprochés et a imploré la clémence de la Juge Khady Ba Diéguéne.

« Je demande votre clémence, je reconnais être l’auteur de cette publication. Ce que j’ai fait, c’est de la parodie, de la comédie.. J’adore les femmes, j’ai une fille de trois ans», avait-il soutenu lors de son premier face à face avec le juge.

Dans son réquisitoire, la procureure avait demandé une peine d’emprisonnement de deux (2) dont six (6) mois ferme contre le « poète », arrière petit-fils de l’ancien Président du Sénégal Léopold Sédar Senghor.

 

Laisser un commentaire