Ads 1

NOMINATION DE CHEIKH OUMAR HANNE : LE FAUX DÉBAT UNIVERSITAIRE ( Par Samba DIAMANKA)

0 67

cheikh oumar hanneCheikh Oumar Hanne a été nommé ministre de l’Enseignement supérieur. Il quitte la direction du COUD pour siéger au Conseil des ministres. Sa nomination découle de la confiance que le chef de l’Etat a pour le ressortissant de Ndioum. Ça peut être son qualité de manager, son engagement politique ou autre.

Mais depuis sa nomination la clameur populaire le poursuit avec l’ouverture d’une vieille marmite. On lui reproche des infractions qui n’ont pas été sanctionnées. Soit !

Cependant, quand des universitaires tentent de s’approprier le débat, celui-ci est vicié à travers son contenu et sa forme. On reproche à M. Hanne de n’être pas un homme du sérail. Comme s’il faut être un universitaire pour diriger l’enseignement supérieur, juriste pour la justice.

Ce débat nous parait un peu abscons dès lors que des ouvriers ont été élus sous d’autres cieux président de la République et ont dirigé leur pays avec exemplarité. Et encore… Celui qui dirige le département de la santé n’est pas un médecin Abdoulaye Diouf Sarr, Aly Ngouille Ndiaye non plus n’est pas un policier.

Nos chers professeurs doivent chercher des arguments plus massus pour combattre M. Hanne. On pourrait bien lui opposer des qualités de mauvais manager. Ce qu’il faudra prouver. En tout cas, il n’est écrit nulle part qu’il faut être professeur pour diriger le département de l’Enseignement supérieur. Et puis, il faut que les gens sachent que M. Hanne est bien Maitre – Assistant (Maitre de conférences assimilé dans la nouvelle nomenclature des grades universitaires). Alors, où est le problème ?

Vous attendez toujours Makhtar Cissé votre « saint » monsieur ? Ben ! Toutes mes excuses….

Samba DIAMANKA

Laisser un commentaire