Ads 1

MOUSTAPHA DIAKHATÉ, « SI TU ES SANS FOI, BENOÎT SAMBOU EST BON CATHOLIQUE. »

0 55

Benoit Sambou et Moustapha DiakhatéMoustapha Diakhaté est un tueur qui s’est suicidé. Lui qui fait feu de tous bois. Le dénigreur inspiré a bien planifié son coup quand il attend le mois de carême chrétien pour mentir sur un catholique qu’il dit avoir eu à avoir le sentiment de se suicider.

C’est satanique que de dénigrer avec une haine si viscérale un frère, de surcroît un catholique comme Benoît Sambou. Ceux qui ont connu Benoît, l’ont aimé pour sa foi. Ils disent avoir eu très mal d’apprendre de Moustapha Diakhaté que Benoît Sambou voulait se suicider après avoir été informé de la nomination de Aminata Angélique Manga comme ministre. Dérive et délire à vive allure de la part de Moustapha Diakhaté, un homme qui, apparemment, a comme touché le fond de la démence. Parce qu’aux yeux des observateurs avertis rien d’étonnant. L’ex Chef de cabinet du président Macky Sall qui a amorcé une descente aux enfers depuis qu’il a été répudié du Palais de la République a perdu la tête, la direction du bon vent et réagit désormais par les nerfs. Méchanceté quand tu nous tiens !

Que n’a-t-il pas dit sur le Président Macky Sall, l’Alliance pour la République (APR)? Cette formation politique au pouvoir par laquelle il a été promu et a eu tous les privilèges inhérents à une autorité digne de nom à l’Assemblée nationale comme président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar.

La posture actuelle de Moustapha Diakhaté renseigne suffisamment sur un homme dangereux, ruiné par une haine nourrie à l’endroit de ses frères d’hier qui ne lui veulent pourtant pas du mal jusque-là.

La pire des postures, celle-là très suicidaire, c’est de voir Moustapha Diakhaté, un homme qui a traversé le temps et les régimes se métamorphoser à ce point de devenir une machine à calomnies qui cherche vainement à ternir l’image d’honnêtes personnes.

Moustapha sait-il c’est quoi un suicide ? Heureusement dans son entreprise de diabolisation des âmes humaines, il sera et restera le seul à être à même de sortir de sa bouche des mots et des maux impardonnables à une vieille carapace du troisième âge sans sagesse. S’il savait jusqu’où il a fini de perdre la côte, la confiance et la sympathie des Sénégalais, il se serait empressé d’avouer son mensonge et s’excuser. Malheureusement, un mythe s’effondre une fois et ne se reconstitue plus.

Même en s’excusant, il ne serait d’ailleurs pas pardonné. L’homme aux yeux des compatriotes est ridicule à cause des énormités qu’il prononce sur ses semblables.

La prison, ce n’est pas seulement pour un homme le fait de se voir privé de liberté d’aller et de revenir mais c’est d’être autorisé de mouvements, sans avoir le courage de se mirer. Parce qu’on sait qu’on n’est pas beau. On n’est pas fier de soi pour avoir menti. C’est dans cette situation où se retrouve Moustapha Diakhaté.

Un musulman ne ment pas. Un catholique pareil. Pitié !

Fallou DIALLO

Laisser un commentaire