Ads 1

MON AVIS SUR LA GRAVE SITUATION DE LA PANDÉMIE COVID-19 AU SÉNÉGAL (Par Ibrahima SÉNE)

0 75

Il est impossible de sauver les gens contre leur gré à moins d’user de la violence.
Les Sénégalais ne sont pas encore prêts à accepter la violence pour les protéger.

Au début du couvre feu, la répression des jeunes qui le violaient n’avaient ils pas susciter un volet de bois vert contre les forces de sécurité?

 

La fermeture des lieux de cultes n’a t il pas fini de permettre à des religieux de défier ouvertement les autorités administratives?

Les transporteurs n’ont pas fini de menacer de paralysie le transport pour obtenir la fin du confinement régional?

C’est cela le Sénégal malgré la progression alarmante de la pandémie, notamment à Dakar et à Touba!

Nous allons encore enregistrer des cas de contamination et des morts jusqu’au jour où l’écrasante majorité des sénégalais se rendent compte que le recours à la violence par l’Etat est le seul moyen pour les sauver de la pandémie.

Le rôle que jouent la presse, les réseaux sociaux et les organisations de Défense des Droits de l’Homme, pour entretenir l’indiscipline des populations et la justifier, est devenu une véritable menace pour la sécurité et la santé de l’écrasante majorité des sénégalais.

D’où l’impérieuse nécessité de leur faire respecter leurs « cahiers de charges » et leur déontologie sans complaisance ni faiblesse aucune.

Il y va de la victoire contre le Covid-19.

Il y a va pour nous éviter de connaître la catastrophe que l’occident a prédit dans nos pays!

Ibrahima SENE PIT/Senegal.
Dakar le 21 juin 2020

Laisser un commentaire