Ads 1

Me OUMAR YOUM TACLE DECROIX ET OUMAR SARR

0 83

Omar Youm, le directeur de cabinet du président de la république et maire apériste de Thiadiaye a condamné hier, dimanche, les dernières sorties des membres de l’opposition et du Fdpr. L’ancien ministre de la Gouvernance locale a ainsi déclaré que « ces derniers n’ont plus que la rue pour s’exprimer et ne font que dans le verbiage »


Abordant la question de l’organisation des élections par un ministre non politique, il a rappelé l’exemple d’Ousmane Ngom, ancien ministre de l’Intérieur sous Wade. Un responsable du Pds qui a organisé des élections pour les perdre malgré tout le pouvoir dont il a eu à disposer. A l’en croire, les tribulations en cours dénotent « des comportements de supporters d’une équipe de football s’en prenant aux arbitres ». Par rapport à l’internationalisation du cas Karim Wade, le premier responsable de l’Alliance pour la République (Apr) dans le département de Mbour a rappelé que le Sénégal est un pays respecté à l’extérieur avec des institutions très fortes.

Se prononçant par ailleurs sur la question de l’Acte III de la décentralisation, Me Omar Youm s’est voulu clair. Pour lui, les problèmes des collectivités locales liées à des questions de licenciement ou de retards de salaires sont d’ordre conjoncturel et ne viennent pas avec la réforme.

A l’en croire, la communalisation s’accompagne certes de difficultés et problèmes financiers mais des réponses vont y être apportées. Interrogé de même sur les divisions au sein de l’Apr dans le département de Mbour et son éloignement de la scène politique, Omar Youm a dégagé en touche en faisant savoir que les divisions sont normales mais qu’on peut toujours les solutionner. Il faut dire enfin que le directeur de cabinet du président de la République et responsable de l’Alliance pour la République (Apr) dans le département de Mbour, à la tête d’une délégation a remis deux tonnes de riz à la collectivité mandingue en plus d’une enveloppe de cinquante mille francs

 

{jcomments on}

Laisser un commentaire