Ads 1

MANIFS CONTRE L’ARRESTATION DE SONKO : LA GRANDE FORCE CITOYENNE INVITE LES AUTORITÉS À TOUT METTRE EN ŒUVRE POUR LE RETOUR DE LA PAIX

0 934


Suites aux violents affrontements qui sévissent dans le Sénégal depuis trois jours faisant état plusieurs morts et blessés sur l’étendue du territoire national, la Grande Force Citoyenne (GFC), présente ses sincères condoléances à toute les familles victimes de ses événements malheureux survenus ces derniers temps.

La Commune de Gueule Tapée Fass Colobane est le théâtre, depuis quelques jours de violents affrontements entre les forces de l’ordre du Sénégal et de jeunes sénégalais venus apporter leur soutien à Monsieur Ousmane Sonko, Président du Parti Pastef, détenu dans les locaux de la caserne de Gendarmerie Samba Dièry Diallo. Durant trois jours des tirs et des bombardements fusent de partout perturbant la quiétude des habitants de l’une des localités des plus pauvres du Sénégal.

Aujourd’hui, nous Doomi Gueule Tapée Fass Colobane, plateforme de la Grande Force Citoyenne (GFC) nous associons aux différents appels à l’endroit des autorités pour tout mettre en oeuvre afin de ramener le calme dans ce pays.

Nos quartiers ont pendant longtemps payé le lourd tribut des contestations politiques populaires, car ayant abrité le siège du Parti Socialiste (60 ans) et celui du Parti démocratique Sénégalais (30 ans). En plus toutes les manifestations ayant abouti à une seconde alternance en 2012 (M23) ont eu lieu au coeur de la commune, sur la lisière des quartiers de Colobane et de Fass. Naturellement, les seuls endroits qui peuvent servir de refuge à ceux qui veulent échapper à une arrestation, restaient ces quartiers riverains de Colobane, de Fass. Et parfois, c’est dans ces zones que le pire se produit.
 
En effet, en 2012 à la suite d’une altercation avec les manifestants, les populations de Colobane, ont assisté à une série d’arrestation de leur jeunes habitants, sur leur éventuelle implication. Certains de ces jeunes innocents ont été cueillis pendant qu’ils prenaient tranquillement du thé entre amis. Tout d’abord condamnés à 20 ans de travaux forcés, ils n’étaient acquittés qu’en juillet 2016, en appel par la Chambre criminelle. Ils ont néanmoins perdu près de 4 ans de leur précieuse vie en prison. Des exemples de ce genre sont à foison dans ces quartiers. 

A ce jour une dizaine de morts est décompté à la suite des affrontements de ces derniers jours. Cela pourrait s’empirer si nous ne prenons pas les mesures nécessaires et ramener le calme et la paix dans ce pays. Dans cette optique, tout en nous inclinant devant la mémoire des disparus, la plateforme de la Grande Force Citoyenne, Doomi Gueule Tapée Fass Colobane (GFC) en appelle à la sagesse afin qu’autorités religieuses, administratives et coutumières fassent tout leur possible pour solliciter auprès de Son Excellence Monsieur le Président de la République, un discours d’apaisement et une autorisation à Monsieur Ousmane Sonko de retourner chez lui.

D’ici là, nous renouvelons à Monsieur Sonko et tous les autres détenus, notre soutien pour les épreuves qu’ils traversent espérant qu’ils vont incessamment se retrouver au sein de leurs familles respectives.

Nous prions pour un Sénégal de Paix et de bonheur.

Cellule Communication GFC.
Fait à Dakar le 07 Mars 2021
 

Laisser un commentaire