Ads 1

MADIAMBAL REPREND SON COMBAT MORTEL CONTRE LE MINISTRE…

0 76

Encore un autre mensonge de Madiambal Diagne sur Mouhamadou Makhtar Cissé : Que cherche-t-il ?

Le patron du groupe Avenir communication Madiambal Diagne revient à ses premières amours. Hier, son journal Le Quotidien titrait à sa Une : « Le PAP sans Energie » et attaquait le ministre du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé. Selon Le Quotidien, le ministre est arrivé en retard à la réunion, après le Président de la République. Ce qui lui a valu d’être bloqué par les gendarmes devant la porte de la salle où se tenait la réunion. Le ministre n’avait d’autre choix que de rebrousser chemin, rapporte Le Quotidien

 

Evidemment, une telle information est totalement fausse et relève de l’affabulation de la part du quotidien Le Quotidien. Après plusieurs recoupements par Xibaaru qui a voulu en savoir plus sur cette information, il s’avère que le ministre n’est pas arrivé en retard car le ministre n’était même pas sur les lieux. Mouhamadou Makhtar Cissé n’était pas à cette rencontre.

Pourquoi ?

Le ministre du Pétrole et de l’Energie était malade et alité. Il avait une grippe et effectuait des analyses surtout en cette période de covid-19. Ainsi par mesures de prudence et pour respecter les mesures de gestes barrières, le ministre avait demandé une autorisation d’absence au Président pour faire des tests et se soigner.

Madiambal et ses mercenaires sautent sur l’occasion

Le journal de Madiambal Diagne a sorti un mensonge grotesque, comme il en a l’habitude à chaque fois qu’il s’agit de Mouhamadou Makhtar Cissé. Le journal lynche le ministre, le traite de récidiviste et font de lui le parfait coupable…avant d’ajouter le mot de la fin : « Les nombreux appels téléphoniques adressés au ministre, ainsi qu’un message écrit par WhatsApp, sont restés lettres mortes … » Quelle bassesse !

Tout le monde avait pu constater la manière avec laquelle, ce journal s’était acharné sur le ministre du Pétrole et des Energies avec l’affaire du contrat entre la SENELEC et AKILEE. Madiambal Diagne en avait fait un combat personnel. Après avoir injustement attaqué le Président de la République Macky Sall sur le foncier, et s’être acharné sur le « gonflé » Babacar Ngom, patron de la SEDIMA, Madiambal Diagne revient à ses premières amours : attaquer le ministre Mouhamadou Makhtar Cissé à travers un très gros mensonge.

Madiambal Diagne…le sniper

Tout cet acharnement nous amène à croire que Madiambal Diagne mène une guerre personnelle contre le ministre du Pétrole et des Energies. Et les guerres personnelles, il en a fait son cheval de bataille pour obtenir ce qu’il veut.

En son temps, alors qu’il s’acharnait contre le régime du Président de la République Me Abdoulaye Wade, le défunt quotidien « Il est midi » de Ndiogou Wack Seck informait que Madiambal Diagne était détenteur de deux passeports. Malgré une plainte, à l’époque contre le patron de « Il est midi », le doute subsiste toujours. D’autant qu’à travers certains actes, Madiambal Diagne donnait l’impression, la journée, d’être un adversaire du Président Wade, la nuit, alors que tous les chats sont gris, de se rendre au Palais de la République pour une visite de courtoisie.

Dans de nombreux voyages à l’étranger, il accompagnait Karim Wade. Pour la petite histoire, d’aucuns disent que c’est l’ancien ministre du ciel et de la terre qui l’a aidé à acquérir sa parcelle logée sur le domaine foncier maritime où il a bâti sa villa.

L’arroseur arrosé

Récemment au plus fort de la polémique sur le foncier qu’il a entamée, Madiambal Diagne s’était fait rabattre le caquet par Yakham Mbaye. Selon Yakham Mbaye qui n’a pas parlé au hasard : « Madiambal Diagne, qui dénonce la bamboula foncière, est assis sur cinquante-neuf mille (59 000) m2 ou, si vous préférez 5,9 hectares entre Niaga Peulh, Bambilor, Toubab Dialaw, Ouakam, Ngor, Almadies et Grand-Dakar ».

Avec une grande assurance, Yakham Mbaye poursuivait : « aux Almadies, l’épouse de Madiambal Diagne et gérante de la SCI Pharaon, a 600 m2. Et à Grand-Dakar, c’est un terrain de 612 m2 qui lui revient ». Yakham Mbaye qui soutient que la liste des titres fonciers appartenant à Madiambal Diagne est loin d’être exhaustive, recommande à tout un chacun de « faire un tour à la Somone et au Super Plateau près du Monument de la Renaissance… ». Yakham Mbaye n’est pas contredit. Et aujourd’hui est dévoilé près du Monument de la Renaissance, le projet d’édification d’une vaste Tour à plusieurs milliards de FCFA par la SCI Pharaon dont Madiambal Diagne est propriétaire.

Construction d’une Tour d’un coût à plusieurs milliards FCFA

Madiambal Diagne, ancien locataire d’une petite chambre à Grand-Dakar où il possède maintenant un titre foncier de 612 m2 est devenu subitement multimilliardaire au Sénégal. Les conditions dans lesquelles, il a pu obtenir toute sa fortune demeurent un mystère. Certains le soupçonnent de s’être servi de son journal Le Quotidien pour faire prospérer ses affaires à travers la SCI Pharaon. Madiambal Diagne est le seul journaliste multimilliardaire au Sénégal. Il est assis sur une fortune.

L’ami du Maréchal du Tchad

En tout cas, avec Madiambal Diagne, la méthode importe peu. Il ne choisit ses amis et ses ennemis que selon ses seuls intérêts du moment. Le patron du groupe Avenir communication est un homme de coterie. On l’accuse d’avoir entretenu des accointances douteuses avec le nouveau maréchal en Afrique, le dictateur tchadien Idriss Déby. Une chose demeure certaine et tend à accréditer cette accusation, Le Quotidien avait sorti un numéro spécial à l’occasion du cinquantenaire du Tchad.

Xibaaru

 

Laisser un commentaire