Ads 1

MACKY ET SON LIVRE DE LA DÉBAUCHE ! (Par Ansou SAMBOU)

0 86

MACKY ET SON LIVRE DE LA DÉBAUCHEIl a sorti un livre à quelques mois des élections. Ce livre est le second fiasco intellectuel après celui qui a fini sur les « par terres » sans que les sénégalais n’aient connaissance de cette œuvre. Œuvre qui n’est rien d’autre qu’une compilation de discours prononcés sous son magistère. Lesquels discours écrits par l’équipe de rédaction et communication de la présidence. Une grande tricherie sur fond de paresse et de malhonnêteté intellectuelle.

Le livre de cette année, intitulé  » Le Sénégal au cœur » est encore plus ridicule de par son titre qui n’a rien d’explicite pour un président sortant, candidat qui se veut explicite et qui s’estime incompris et méconnu les sénégalais. Il justifie sa production par l’envie pour lui de se faire entendre mieux et de se faire découvrir par les sénégalais. Dans les réponses aux questions des journalistes, l’auteur nous fait la morale et déraille rapidement pour parler des dérives des citoyens, du désordre qu’il attribue à un usage excessif de la liberté d’expression.

Dans un français laborieux et peu éloquent, il répond aux questions en jetant son mépris sur ceux qui lui ont reproché d’avoir édité son livre en France plutôt qu’au Sénégal. Justifiant ce choix, il brandit l’envie de donner à son livre un rayonnement international. Je lui aurais rétorqué que des auteurs se font éditer ici et exporte leurs œuvres partout dans le monde.

Il revient encore pour évoquer la possibilité de se faire éditer au Sénégal la prochaine fois. Dans cette communication, ce qui ressort, c’est le narcissisme, la prétention et l’envie débordante de se transcender et paraître grand orateur et professeur comme un de ses opposants (Ousmane Sonko) qui nous a déjà habitué des prestations intellectuelles de qualité. Malheureusement pour lui (Macky) l’originalité est différente de l’imitation, car la premier est naturelle et imprimée à la personne et relève d’un idéal de vie tandis-que la seconde est artificielle et ne t’épargne pas des fiascos.

La conséquence est là : une communication non maîtrisée et truffée de fautes inacceptables, une communication pleine d’incohérences et désarticulée.

Bref, une mise en scène horrible qui plombe d’avantage son plan de communication et sa tentative de séduction d’un peuple fatigué, dégoûté et impatient de se débarrasser d’un président qui a piétiné ses rêves et foulé au pied ses droits élémentaires.

L’homme en tant qu’intellectuel, est extrêmement limité et insuffisant. Il faut l’écouter pour s’en convaincre. Il souffre d’un manque d’inspiration énorme qui frôle le degré zéro.

Dans un même discours, malgré les nombreux efforts de son équipe de communication, l’incohérence et les contradictions transparaissent. Je prie dieu qu’il nous épargne d’un second mandat qui serait mortifère et risquerait de ne pas aboutir car le peuple risque de se rebeller à cause de l’illisibilité du bonhomme et son tapage sonore.

Laisser un commentaire