Ads 1

LUTTE CONTRE LA MENDICITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES: UN FONDS DE RÉADAPTATION À BASE COMMUNAUTAIRE DE 350 MILLIONS DISPONIBLE

0 60

Elles sont nombreuses les personnes handicapées à squatter les rues de la capitale pour s’adonner à la mendicité. Cela a fini par la création d’une organisation dénommée ‘’Association des personnes handicapées de Dakar Plateau’’ dont l’objectif est de les retirer du circuit de la mendicité pour les intégrer dans des activités génératrices de revenu. Une conférence religieuse a été organisée ce week-end, à cet effet, pour donner le point de vue de l’Islam sur le travail des personnes handicapées.

‘’Le thème : travail adapté ou mendicité’’ a donc été choisi pour les besoins de la journée dédiée aux personnes handicapées et présidée par Anta Sarr DIACKO, Déléguée Générale à la Protection et à la Sécurité Nationale (DGPSN).

A cette occasion, la bonne nouvelle est venue de M. Cheikh FALL, chef du service de l’Action sociale du département de Dakar du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, qui a annoncé « qu’un fonds national de 350 millions est disponible pour le financement des activités génératrices de revenu des personnes handicapées ».
En effet, selon Cheikh FALL, « il rentre dans le cadre du programme de lutte contre la mendicité des personnes handicapées. On s’est rendu compte que dans le département de Dakar, notamment à Plateau, beaucoup de personnes handicapées s’adonnent à la mendicité. Au niveau de l’association que nous avons mise en place qui s’appelle ‘’l’association des handicapés de Dakar’’, nous avons estimé qu’il serait plus judicieux d’annoncer l’existence d’un fonds pour le financement des activités génératrices de revenu à des personnes handicapées qui décident de se retirer de la mendicité et de s’investir dans une activité rémunératrice.

C’est donc une journée qui célèbre le travail, car, nous avons décalé la fête du travail pour permettre à tous les acteurs d’y participer et converger, tous, autour de l’objectif assigné dans le cadre de la lutte contre la mendicité », explique Cheikh FALL par rapport aux enjeux de cette activité. Mais aussi d’informer sur le regard que l’Islam porte sur le travail des personnes handicapées à travers l’organisation d’une conférence religieuse animée par le célèbre prêcheur Iran NDAO.

Pour le chef de service de l’Action Sociale de Dakar du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, « il y a un programme national au niveau de l’Action Sociale de 350 millions pour la réadaptation à base communautaire qui permet de financer des activités génératrices de revenu pour des personnes handicapées, mais aussi de prendre en charge le volet éducation des enfants handicapés et leur facilitation pour l’obtention d’un appareillage pour leur mobilité.

En plus de ce fonds, nous développons, avec une entreprise, la Compagnie Sénégalaise de Transport et de Transit de l’Afrique de l’Ouest (CSTTAO) qui intervient auprès de cette catégorie et une autre qui s’active dans le domaine minier (Rangold) qui appuient l’association dans le cadre de la lutte contre la mendicité des personnes handicapées.

Youssouf NDIONGUE

Laisser un commentaire