Ads 1

LEGISLATIVES 2017: LA JEUNESSE REFORMATRICE MET EN GARDE LE POUVOIR

0 58

Les jeunes du parti Les Démocrates Réformateurs LDR/YEESAL de Modou Diagne Fada pointent un doigt accusateur sur le régime de Macky Sall qu’ils accusent de préparer une grande fraude électorale.  

« La dynamique du changement chantée par nos compatriotes fait peur, c’est pourquoi la fraude électorale demeure la seule alternative pour les tenants du régime, mais cela ne passera pas, car la loi du talion sera appliquée dans toute sa rigueur ».

La messe est donc dite par Cheikh Samb et Aidara Diop, têtes de pont de la jeunesse fadaiste lors de l’Assemblée Générale d’information tenue ce Samedi à la permanence de leur parti

Pour ces jeunes réformateurs, les nombreux dysfonctionnements constatés au sein des commissions et qui s’appellent « lenteurs », « déficit de logistique » mais aussi « favoritisme selon les localités », « sont la réalité de l’exercice d’un pouvoir qui a fini par montrer les limites objectives du président Macky Sall pris comme un accident de l’histoire »

Les jeunes camarades de Fada qui se disent prêts à sillonner le Sénégal pour donner une majorité confortable au LDR/YEESAL, révèlent avoir déjà élaboré un programme de campagne axé sur la proximité avec l’objectif de faire adhérer massivement les sénégalais au projet de société de leur parti.

Comme dopé par la forte mobilisation de ces jeunes acquis à sa cause, le leader du YEESAL a invité les populations à s’inscrire massivement sur les listes électorales pour porter haut le flambeau du YEESAL en 2017 et en 2019.

Irama SANE

Laisser un commentaire