Ads 1

LANCEMENT DU PROJET D’EQUIPEMENT DES FOYERS EN ENERGIE RENOUVELABLE AUX HLM : ‘’UN MENAGE, UN KIT SOLAIRE’’.

0 61

abdou fallL’ancien Ministre Abdou Fall et ses partenaires comptent doter d’un kit solaire à chaque ménage du Sénégal. Mais cela commence par la commune des HLM, lieu-test et de lancement du projet d’équipement des ménages d’un dispositif de kit solaire. « Nous attendons une forte adhésion des populations dont on espère qu’elles auront agi sur la consommation de leur facture énergétique », déclare le Vice-Président de la coopérative promotrice, Abdoulaye Diallo.

 

Les promoteurs de cet ambitieux projet de dotation de kit solaire pour l’alimentation des ménages en énergie comptent faire le tour du Sénégal pour sensibiliser les populations de cette révolution énergétique qui est en train de s’opérer.

Réunis en coopérative pour faciliter l’acquisition du dispositif, Abdou Fall et Abdoulaye Diallo comptent se mettre dans les sillages du PSE afin de diminuer de manière drastique la facture énergétique des ménages. « Nous cherchons à changer positivement la vie des populations de ce quartier qui polarise des centaines de milliers de maisons d’abord avant de nous intéresser dans les autres ménages du Sénégal », a lancé le président de la Coperes.

Lui emboîtant le pas, le vice-président de la coopérative soutient que « les initiateurs de projet veulent ainsi inviter les sénégalais en général et les habitants des HLM à se cotiser et à se donner la main pour pouvoir s’aider à autofinancer le système solaire dans leur habitat. Pour ce faire chaque habitant ayant manifesté son intérêt pour ce projet devra adhérer à la coopérative moyennant la somme de 5 000 francs et une cotisation mensuelle fixée à 1 000 francs par adhérent. C’est un capital auquel le coopérateur pourra avoir la traçabilité des fonds gardés à la banque et il saura où ira tout l’argent cotisé ». Selon lui, toujours, « c’est à travers le développement des énergies renouvelables que le projet veut équiper des kits solaires à toutes les populations de ce quartier ».

Pour Abdoulaye Diallo, « les initiateurs ont pris l’exemple de l’île de Ngor qui reste le seul au Sénégal à fonctionner avec sa propre énergie. Le quartier qui a vu naître et grandir les principaux initiateurs ne sera pas le seul à bénéficier de ce projet. Déjà, l’installation d’un comité de gestion a été faite à Saint-Louis il y a quelques jours. « Nous voulons par extension faire de sorte que touts les quartiers du Sénégal puissent fonctionner avec énergie propre », a-t-il ajouté.

Mais, tout cela est inspiré du programme social du chef de l’Etat de faire de 2018, une année sociale. «Nous avons ficelé le programme de visiter une cinquantaine de localités d’ici la fin de l’année, et nous espérons que cette opportunité sera saisie par les destinataires du projet ». Abdou Fall et ses collaborateurs vont sillonner d’autres villes comme Pikine, Ngor, Kaolack, à Tambacounda et Ziguinchor.

Youssouf NDIONGUE

Laisser un commentaire