Ads 1

L’AFFAIBLISSEMENT DU DISCOURS DE OUSMANE SONKO ! (Par Mame Moussa THIAM)

0 398

C’est la physique qui nous l’apprend, vous jetez un objet en hauteur, il redescend tout de suite pour retomber sur vos pieds.

Cette notion de pesanteur (application de la force d’attraction terrestre à un corps) s’appliquerait-elle aussi en politique, tant la pratique et le discours politiques ont perdu de la hauteur, c’est-à-dire perdu en qualité.

La question mérite au moins d’être posée quand on voit le niveau d’aversion portée par les mots d’Ousmane Sonko censés défendre des idées de développement ou même conduire une alternance face à la vision du Président Macky Sall.

Ses déclarations tapageuses qui sont constamment faites, dans le but de se signapler politiquement mais qui en même temps arment les esprits des populations, pour en réalité rechercher un seul but : accéder au pouvoir (quel qu’en soit le prix) et la détestation d’autrui, avec comme corollaire de monter les jeunes les uns contre les autres dans la manipulation et la désinformation.

L’absence de retenue du leader de PASTEF, qui aujourd’hui, se positionne comme le futur président du Sénégal me laisse perplexe mais pourtant astreint à un devoir de réserve. Je suis de plus en plus choqué par le niveau d’immaturité politiquement assumée d’Ousmane Sonko.

La facilité qu’ont désormais les responsables du parti Pastef à porter des accusations, à abaisser le débat en versant dans l’injure et l’invective publique et la diffamation absolue m’interpelle au plus haut plan.

Si tant est que chacun peut s’exprimer sur la gestion du pays, il est étonnant de constater l’uniformisation au rabais du discours développé par Ousmane Sonko et Cie, qui prêchent explicitement la fracture de notre société. Certains pourraient rétorquer en me disant : Ne voyez-vous pas le niveau de suffocation sociale de nos compatriotes ? Justement, c’est parce que nous TOUS avons à résoudre les difficultés quotidiennes de nos compatriotes (chacun à son niveau) que nous devons nous abstenir de tenir un discours qui exploite leurs faiblesses.

Nous devons nous élever au-dessus des circonstances et de construire ensemble un idéal national. J’ai toujours pensé que le discours est fait pour apaiser et non pour exacerber les tensions. Au-delà des mots, notre action doit être concrète, visible et mesurable. C’est à mon sens toute l’ambition du Plan Sénégal émergent (PSE).

Mame Moussa THIAM
*Membre du Bureau Politique du PS*
*Responsable des Jeunesses Socialistes de Diamaguéne Sicap Mbao*

Laisser un commentaire