Ads 1

LA RÉPUBLIQUE DES AUDIOS IDIOTS ! (Par Abass FALL)

0 729

Triste pays que ce Sénégal dirigé par des gens peu sobres adeptes des mensonges et des manipulations. Les sales besognes exécutées par les Sall personnes ! Le géniteur de la dynastie Faye-Sall nous sort un audio pour soi-disant enfoncer Ousmane Sonko. Grande fut notre fierté en l’écoutant. Nous en tirons quelques conclusions :

  1. Que cet audio de 30s confirme tout ce que Ousmane Sonko disait par rapport aux mensonges de Mansour Faye qui disait que Ousmane SONKO était venu s’agenouiller devant lui pour solliciter une audience avec Macky Sall, au contraire.
  2. Que cette question date de 2013 bien avant même la création de Pastef.
  3. Que Ousmane Sonko demande le témoignage de Cheikh Issa Sall le moment venu.

Les tenants du pouvoir à travers cet acte illégal posé par Yakhamadi Mbaye chiwawa sont prêts à tout pour liquider un opposant encombrant qui les empêche de dormir. On veut à travers cette énième tentative camoufler la gestion scandaleuse de Mansour Faye sur la l’affaire des 69 milliards à lui confiés et sa gestion calamiteuse de l’assainissement et des inondations, sans oublier les négociations scandaleuses pour le compte de l’État du contrat d’affermage entre l’État et Suez préférant écarter la SDE qui pourtant avait la meilleure offre.

Yakham Chiwawa qui joue vraiment son rôle de chiot de compagnie doit être petit dans ses souliers avec la raclée subie aujourd’hui. Son petit maître Mansour en a aussi pris pour son grade. Cheikh Issa Sall a préféré sa carrière et ses avantages au détriment de l’amitié qui le liait à Ousmane Sonko. Lui pourtant magistrat, à perdu, le temps d’une journée, le sens de l’honneur et de la dignité.

Leur gros maître au propre seulement devra encore réfléchir à deux fois avant de lancer ses troupes à l’assaut de cette grosse citadelle et en même temps monstre politique qu’est le Président Ousmane Sonko.

Le débat ne sera pas déplacé comme ils le veulent. Nous allons poursuivre Macky Sall et son cartel jusqu’à leur dernier retranchement.

Mansour, Mansour, Mansour, quel que soit le temps, ou le lieu, tu rendras compte de la gestion des deniers publics à toi confiés. Le combat pour la transparence dans la gestion des affaires publiques va continuer. Il ne s’arrêtera jamais.

Maintenant revenons à nos grands chantiers c’est à dire à nos VAP, à notre campagne de don de sang, à nos week-ends sportifs et citoyens, à nos cours de vacances patriotiques. Nous reviendrons sur l’autre scandale des minibus qui risque d’être la plus grosse escroquerie financière du siècle après celle de notre pétrole.

Gardons Le Cap et faisons confiance à notre leader !

Abass FALL
Membre du COPIL
Coordonnateur de PASTEF Dakar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.