Ads 1

La Mecque : 717 morts dont 5 Sénégalais dans une bousculade lors du pèlerinage

0 74

Au moins 717 personnes dont 5 Sénégalais ont trouvé la mort et 805 autres ont été blessées dans une bousculade de pèlerins musulmans jeudi à Mina, près de La Mecque, d’après un dernier bilan de la Défense civile saoudienne.

Selon un responsable du ministère de la Santé, la bousculade s’est produite lors du rituel de lapidation de Satan qui consiste, pour les pèlerins, à jeter des cailloux en direction de trois stèles le représentant. Elle est survenue près de l’une des stèles lorsque des fidèles quittant le lieu se sont croisés avec un grand nombre d’autres qui voulaient l’atteindre, a-t-il dit à l’AFP.

L’Iran a ensuite imputé à des erreurs de sécurité cette bousculade, dans laquelle 43 Iraniens ont péri. « Pour des raisons qu’on ignore », un chemin a été fermé près de l’endroit où les pèlerins effectuent le rituel de la lapidation symbolique de Satan, a affirmé le chef de l’organisation iranienne du pèlerinage. « C’est cela qui a causé ce tragique incident », a ajouté Saïd Ohadi sur la télévision d’Etat iranienne. Au même moment, les Sénégalais interpelés sur la question parle de « volonté divine ». Le prince héritier d’Arabie a ordonné une enquête.

Alors qu’ils célébraient le premier jour de l’Aïd al-Adha, la grande fête du sacrifice, les pèlerins tous vêtus de blanc et venus du monde entier ont commencé en matinée le rituel de la lapidation de Satan, dans la vallée de Mina, dans l’ouest de l’Arabie saoudite. Ce rituel consiste à jeter sept pierres au premier jour de l’Aïd al-Adha sur une grande stèle représentant Satan, et 21 pierres le lendemain ou le surlendemain sur les trois stèles (grande, moyenne, petite):


L’Arabie saoudite a mobilisé 100.000 policiers pour le pèlerinage et, tout au long du hajj, le flot des pèlerins, nombreux à s’abriter du soleil à l’aide de parapluies, a été canalisé par les cordons des forces de sécurité et de volontaires distribuant eau et nourriture.

Irama SANE

Laisser un commentaire