Ads 1

LA COUPE DU MONDE À DAKAR : LE TROPHÉE N’EST-IL QU’UNE SIMPLE COPIE ?

0 114

Arrivée du trophée de la Coupe du Monde à Dakar au senegalAprès sa victoire en finale du Mondial en juillet 2014, la Mannschaft s’était envolé avec la prestigieuse coupe du monde pour Berlin où le trophée a été présenté aux centaines de milliers de supporters réunis à la Porte de Brandebourg. Mais s’agissait-il de la vraie coupe ? Rien n’est moins sûr.

Brandi par les joueurs allemands après leur victoire contre l’Argentine, la coupe du Monde s’est envolée pour Berlin où elle est arrivée pour être, notamment présentée aux centaines de milliers de supporters de la Mannschaft. Mais ce trophée est-il le vrai ou n’est-ce qu’une réplique de celui apporté à Rio par Carles Puyol et Gisele Bündchen à Rio ?

La Fifa se garde bien de communiquer sur le sujet, mais on sait qu’il existe au moins une réplique en plaquée or. Cette copie a été créée pour protéger l’original. Et c’est sans doute elle qui voyage et qui se trouve actuellement au Sénégal.

L’histoire rocambolesque de la coupe

De nombreux mystères entourent le trophée mondial. Ce que l’on sait, officiellement, c’est que la sculpture est composée d’or 18 carats à 75%, qu’elle pèse 6,175 kg et qu’elle a été fabriquée pour le Mondial 1974. Pour le reste, peu d’informations.

Ces mystères sont dus à l’histoire rocambolesque du trophée. Car la coupe du monde que nous connaissons n’est pas la seule de l’histoire de la Fifa. De 1930 à 1970, c’est en effet un autre trophée qui était remis au vainqueur. Il ne ressemblait pas au globe actuel et s’appelait “Victorie”, puis coupe “Rimet”, en l’honneur du créateur de la compétition, Jules Rimet.

Trophée volé et retrouvé par un chien-policier

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le président de la Fédération italienne de football craint que la coupe ne disparaisse. Il cache l’objet dans une boîte à chaussure sous son propre lit, et ne l’en ressort qu’au lendemain du conflit. Mais quelques années plus tard, à la fin des années 60, le trophée est volé, puis retrouvé par Pickles, un chien de Scotland Yard, dans un jardin de la banlieue de Londres.

C’est à cette époque que la Fifa se décide à fabriquer une réplique, par mesures de sécurité. L’original ne voyage presque plus. Mais en 1970, pour célébrer la troisième victoire du Brésil en Coupe du Monde, les organisateurs décident de faire cadeau de l’original à la Seleçao, qui le perdra définitivement en 1983.

Pour le Mondial de 1974 en Allemagne, la Fifa décide de la création d’une nouvelle coupe. Elle en confie la conception à l’artiste italien Silvio Gazzaniga. Et là encore, en fait faire une réplique. Depuis, la vraie coupe est évidemment remise aux vainqueurs, mais c’est une fausse qui serait utilisée pour les présentations comme celle de ce lundi à Dakar.

Ainsi, lors de la victoire de la France en 1998, Didier Deschamps aurait laissé l’original au pied de la tribune officielle du stade de France avant d’entamer le tour d’honneur avec une réplique plaquée or. Idem sur les Champs Elysées lors de la présentation au public. Ce n’était pas l’original disent certains, mais la réplique.

La Fifa et les fédérations nationales restent très discrètes à ce sujet. Et quand on connaît le prix estimé du trophée, on comprend : la valeur de la -vraie- coupe du monde est estimée à 50 millions d’euros.

Avec francetvinfo.fr

Laisser un commentaire