Ads 1

JOURNÉES MÉDICALES CONJOINTES DES DÉPARTEMENTS DE MÉDECINE ET DE BIOLOGIE : LES DIFFÉRENTES MANIFESTATIONS DE L’INFECTION À SARS-COV-2 PASSÉES AU CRIBLE

0 1 758

Les départements de Médecine et de Biologie de la Faculté de Médecine, de Dakar et des différentes Facultés et Unités de Formation et de Recherche en Santé de Thiès, Saint-Louis, Ziguinchor et Bambey ont débuté ce jeudi leurs Journées Médicales Conjointes prévues les 11, 12 et 13 Novembre 2021 à la Faculté de Médecine de Dakar.

Les Professeurs Ibrahima Pierre Ndiaye et Moussa Fafa Cissé, respectivement Professeurs émérites de neurologie et de bactériologie-virologie récemment rappelés à Dieu, sont les parrains de cette édition.

Ces deux enseignants ont marqué l’histoire récente de la médecine sénégalaise et africaine. Leurs nombreux élèves, à l’unisson, leur ont rendu un vibrant hommage.

Le Professeur Meissa Touré, spécialiste en biochimie, qui a joué un rôle remarquable dans le développement de sa spécialité et la promotion des enseignants dans l’espace du CAMES, est le Président de ces Journées.

Un des thèmes retenus par les organisateurs de ces journées porte sur un sujet d’actualité brûlante : Le COVID 19 et les pathologies associées, la problématique de l’accès aux soins et l’éducation thérapeutique. Ce thème a été traité par le Professeur Souleymane MBOUP.

La pandémie du COVID-19 n’a pas encore fini d’ébranler le monde et de défier l’humanité par ses répercussions socio-économiques et sanitaires sans équivalent dans l’époque contemporaine. Le SARS-COV-2 continue de constituer une énigme pour le monde scientifique qui poursuit sa quête pour sortir notre planète de cette catastrophe sanitaire inédite. Il apparait aujourd’hui clairement que cette maladie est une affection systémique à expression protéiforme qui s’attaque à plusieurs organes (poumons, cœur, vaisseaux sanguins, rein, système nerveux, appareil digestif …) tout en interpellant les sciences humaines et sociales ; ce qui souligne l’importance d’une approche multidisciplinaire dans la prise en charge. Le Pr Souleymane MBOUP est largement revenu sur les différentes manifestations de l’infection à SARS-COV-2 . À sa suite, plusieurs spécialistes tels que le Pr Moussa SEYDI, que l’on ne présente plus, le Dr Amadou SALL, directeur de l’institut Pasteur de Dakar, ont aussi revisité l’actualité sur les aspects diagnostiques et thérapeutiques de la pandémie.

Pour partager les résultats de leurs recherches sur les thèmes retenus et en dehors de ces thèmes, plusieurs équipes sénégalaises et africaines ont soumis près de 300 communications orales ou affichées ; record témoignant du dynamisme de nos équipes de recherche dans le domaine de la santé. 

Au terme de ces journées, des recommandations seront formulées à l’endroit des décideurs et des autorités académiques des différentes universités du Sénégal.

Environ 500 participants venant de toutes les régions du Sénégal mais également d’autres pays sont attendus à cette rencontre scientifique.

Laisser un commentaire