Ads 1

JOURNÉE RÉGIONALE DE LA QUINZAINE NATIONALE DE LA FEMME, ÉDITION 2017: MARIAMA SARR RÉAFFIRME SA DISPONIBILITÉ À ACCOMPAGNER LES FEMMES

0 54

Devant les autorités administratives, politiques, religieuses, coutumières et les populations locales, le Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance s’est félicitée de l’engagement des populations, notamment des femmes de Tambacounda à accompagner la politique de promotion des droits des femmes. Mieux, Mme Mariama SARR a décliné sa disponibilité à les accompagner pour qu’elles soient des actrices dans la mise en œuvre du PSE.

« La quinzaine nationale de la femme, comme vous le savez tous, est un temps fort de mobilisation et communion de toutes les femmes du Sénégal sans discrimination. Elle constitue également un cadre d’échange et de partage et permet à celles-ci de mesurer les avancées enregistrées, d’identifier les difficultés rencontrées mais aussi de réfléchir sur les perspectives afin d’améliorer leurs conditions de vie. Il s’agit aussi d’un moment de plaidoyer en direction des pouvoirs publics sur les nouveaux défis et questions émergentes qui touchent les femmes », a déclaré Mariama Sarr.

Pour le Ministre de la femme, « la promotion des droits de la femme est considérée par Son Excellence, Monsieur Macky SALL, Président de la République comme une priorité essentielle de sa vision politique définie dans le cadre du Plan Sénégal Emergent. En effet, le PSE prend en compte les besoins différenciés des femmes, leurs droits fondamentaux, suivant une approche holistique. C’est pourquoi, il a inscrit parmi ses objectifs stratégiques, l’autonomisation et la promotion la femme et la jeune fille, à travers l’intégration du Genre dans les politiques publiques de développement et l’amélioration du dispositif juridique de protection des femmes et la petite fille ».

A l’endroit des femmes de Tambacounda, Mme le maire de Kaolack poursuit : « Chères sœurs, notre valeur n’est plus à démontrer, des progrès, nous en avons réalisés, de compétences nous en avons acquis ; des sacrifices, nous continuons d’en consentir pour occuper la place qui nous sied dans cette société qui a compris la valeur de notre rôle, de nos rôles, mais qui tarde à la reconnaitre totalement. En effet, les femmes travaillent beaucoup, mais l’écart de rémunération est persistant, en faveur des hommes, elles sont plus susceptibles d’être au chômage. Par ailleurs, les femmes sont victimes de violences chaque jour, mais elles se battent pour le respect de leurs droits, la conservation de leur intégrité morale et physique. Elles s’adonnent à des activités génératrices de revenus, pour assurer leur indépendance, le bien-être de leur famille, en un mot leur autonomie ».

« Le Gouvernement du Sénégal accorde une grande importance à la région de Tambacounda qui regorge non seulement de ressources naturelles importantes mais il y a aussi des femmes dynamiques qui travaillent toujours pour leur autonomisation. Ces femmes disposent d’un important potentiel par leurs expériences et leur leadership dans la maitrise de la ressource et l’ouverture à travailler avec les technologies modernes d’intensification. C’est le lieu de les encourager et de les féliciter pour les fortes réalisations qu’elles ne cessent de mener. Aussi, je réitère ma disponibilité, à les accompagner dans leurs différentes initiatives, dans leur envie de création d’entreprises compétitives sur le marché national, régional et international » a t élle laissé entendre.

L’Etat du Sénégal a mis des fonds substantiels pour accompagner les femmes vers cette autonomie. Ces fonds sont constamment renforcés, grâce à la volonté politique de Son Excellence, Monsieur Macky SALL, Président de la République, à garantir les engagements du Sénégal pour l’égalité des droits et des possibilités et qui a compris qu’il ne pourrait y avoir de développement durable sans l’apport incontournable des femmes. Le thème portait sur: « le PSE, un levier essentiel pour l’autonomisation des femmes » a-t-elle terminé 

Youssouf NDIONGUE

Laisser un commentaire