Ads 1

HOMMAGE À MOUHAMADOU MAMOUNE NIASSE (RTA)  (JUIN 1944 / 28 0CTOBRE 2011- 67ANS) (Par Vieux Guédel MBODJI)

0 74

SERIGNE MAMOUNE IBRAHIMA NIASSE (RTA), UN HOMME MULTIDIMENSIONNEL

Je ne suis pas une personne qui livre ses sentiments facilement ; mais il est un devoir pour moi d’écrire ces mots, comme il est un devoir de rendre hommage à cette personnalité multidimensionnelle, SERIGNE MAMOUNE.

 

Comme la plupart des jeunes de Médina BAYE, il a très tôt gravi avec succès tout le cursus académique et spirituel sanctionné par des diplômes en droit islamique à l’université d’Alhazar en Egypte. Il a obtenu son IZASSA de son père Cheikh Al Islam Baye en plus d’autres illustres Mouhadam de la Fayda.

Au-delà de nos liens spirituels et de parenté, je ne peux m’empêcher de revenir sur quelques éléments de notre relation et de notre amitié. Nous nous sommes connus à l’époque, j’étais jeune élève au lycée et jeune footballeur de renom. Tout de suite, il m’a adopté et couvé en me confiant à ses plus proches collaborateurs Ousmane Thiam, Alioune Sokhna, Abdoulaye Thiam, Sidy Arabi Niasse et Ousmane Bitèye. Ainsi, j’ai eu l’honneur de diriger ses premiers mouvements d’élèves et d’étudiants, de participer aux combats politiques épiques d’alors.

Il a, à jamais, marqué ma vie. Il fait partie de ma vie et son souvenir ne pourra jamais me quitter.

Son altruisme et son générosité m’ont ébloui. A un moment, sa santé était très fragile mais il ne s’est jamais plaint. Il nous a donnés une véritable leçon de vie. Et je ne l’oublierai jamais. Ainsi, je me plais à m’imaginer qu’il est là, auprès de nous et que vous voit à quel point il est une personne précieuse pour nous TOUS.

Je pourrai à l’infini parler de ses immenses qualités mais je veux circonscrire ma modeste contribution sur trois (03) aspects de sa personnalité à savoir l’Homme d’affaires, le Soufi Politique et l’Homme d’État.

HOMME D’AFFAIRES, Altruisme et Générosité infinis

Cette dimension n’est pas très bien connue de l’opinion publique mais Serigne Mamoune a toujours eu le goût du Business. IL était très entreprenant. Étant étudiant au Caire, il s’est construit une maison et acheté une voiture avec ses propres moyens. Mamoune a effectué différentes missions dans les pays arabes pour le compte de son père. Ce qui lui a permis de nouer de solides relations dans le monde arabe et d’initier des actions de négoce en Egypte. Suite au décès de son père, il revient au Sénégal pour lancer ses propres affaires dans le transport, l’agrobusiness et le négoce en créant sa société (Société d’investissement arabo-africaine d’intermédiation financière). Il a initié plusieurs affaires dont une société de location de voitures, quotataire de riz et de ciment. Il a beaucoup œuvré pour l’émergence des commerçants kaolackois. Il a été le premier (1er) à amener SAOUDIA AIR au Sénégal. Cette casquette d’homme d’affaires l’a permis de parcourir le monde. Serigne Mamoune était très ambitieux. Il n’a pas eu le temps de finaliser son projet majeur de création d’un grand groupe de presse. Il avait très tôt compris que nous sommes dans un monde où rien ne peut se faire sans la communication donc les mass médias.

UN SOUFI POLITQUE, Faire la politique autrement

Pour SERIGNE  MAMOUNE, l’Homme religieux doit s’impliquer réellement dans la vie de la cité donc faire la politique dans le sens noble du terme. Il faut dire que sa carrière politique n’a pas été de tout repos. Il a eu beaucoup de déconvenues et de trahisons. Partout où, il est passé, il a joué de grands rôles et n’a jamais ménagé ses moyens et ses relations pour la victoire finale de sa cause. Malgré cela, il a été rarement récompensé en contrepartie.

Il a démarré son militantisme politique au MJPS avec l’onction de son père puis au PS. Ainsi, il  a été Conseiller municipal sous Abdou Diouf. Il a animé de fortes tendances au sein du PS contre Babacar Bâ puis Abdoulaye DIACK.

Membre du PDS en 1974 lors du congrès de kaolack où il a beaucoup œuvré à son lancement (par le biais de Thierno Assane DÉME).

Sa famille et ses amis l’ont fait revenir au PS. Après maints soubresauts ponctués par le congrès sans débat de 1989 du PS, il quittera définitivement ce parti.

 Serigne Mamoune va rejoindre l’AFP avec l’appel du 16 juin de Moustapha NIASSE depuis Johannesbourg pour l’intérêt du Sénégal. Serigne Mamoune est membre fondateur et a été parmi les principaux responsables et bailleurs. Le 1er congrès de l’AFP organisé à Kaolack porte son empreinte. Il finira par jeter l’éponge du fait de la mal-gouvernance du parti avec des dysfonctionnements et tâtonnements récurrents.

Il décida par la suite de créer sa propre formation politique du nom Rassemblement pour le Peuple (RP) en 2003 après les journées de Diourbel. Pour SERIGNE MAMOUNE, la politique est un sacerdoce d’où la principale devise de son parti : SERVIR SON PEUPLE avec comme vocable identitaire des militants « LES SERVITEURS ».

Faire la politique autrement, l’a poussé à créer un fonds revolving de micro finance DEEKAL YAAKAAR avec un capital de cent millions F CFA (100 000 000 FCFA) pour financer sans garantie les jeunes et les femmes à entreprendre.

SERIGNE MAMOUNE a occupé les fonctions de Vice- président et de Ministre d’Etat auprès du Président de la République.

Il veillait toujours à ce que l’Etat accorde le respect et la considération qu’il fallait à Médina Baye et à Kaolack.

SERIGNE MAMOUNE, HOMME D’ÉTAT, MÉDIATEUR DE PAIX

Homme de paix, il a beaucoup contribué au maintien de la paix dans le monde. A cet effet, il a mené des missions de paix discrètes pour régler des conflits. Ainsi, il a œuvré pour la paix au Darfour en 2008 (3mois de voyage), en 1989 sur l’affaire Mauritanie/ Sénégal, la Casamance, la journée de solidarité avec la Palestine AL KHOUDD où il a joué sa partition. Dans ce cadre, il a été décoré par les NATIONS UNIES.

SERVITEUR, tu as laissé un vide immense derrière TOI. Et pour mieux le surmonter, nous n’aurons qu’à nous souvenir de ta générosité, de ta foi et de ton engagement pour Servir le Peuple.

Vieux Guédel MBODJI

Laisser un commentaire