Ads 1

HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES (HCCT), DIAGNE FADA SUR LE DÉPART

0 106

Ce 14 Août 2016 á minuit marque la clôture du dépôt des dossiers de candidature á l’élection des hauts conseillers des collectivités territoriaux (HCCT). Contre toute attente ces élections verront la participation du Ldr/Yeesal de Modou Diagne Fada, même si ce parti ne dispose pas encore de son  récépissé.
L’une des principales oppositions que le camp du pouvoir affrontera lors de ses joutes électorales sera bel et bien  les réformateurs du Pds conduits par le ci-devant président du conseil départemental de Kébémer.  Babacar Ndiaye, chargé de la communication de la nouvelle formation politique nous le confirme en ces termes :  » Notre parti a fini de déposer ses listes au niveau du ministère de l’intérieur. Nous participons aux élections des HCCT en coalition électorale puisque la loi nous l’autorise. Mais cette coalition épouse les couleurs, le sigle et l’emblème qu’est Les Démocrates Réformateurs-Yeesal,  LDR/YEESAL  avec la calebasse remplie de maïs ».

Interrogé sur la représentativité de cette coalition, notre interlocuteur poursuit :  » Tout ce que je peux vous dire pour l’instant, c’est que nous sommes présents dans les 3/4 des 45 départements du pays. Vous conviendrez avec moi que cela n’est pas négligeable pour un parti qui vient à peine de naître »

Quid des conseillers investis dans ces listes, M. Ndiaye renchérit :  » Une commission chargée des élections a  travaillé d’arrache-pied sous la houlette de notre frère Saliou Diouf dans une parfaite transparence et en toute responsabilité »
Pour notre interlocuteur, malgré le fait que ce parti a voté « non » au referendum, il n’existe pas de contradiction dans la démarche.  « Nous sommes tenus de respecter le choix de nos compatriotes qui ont presque plébiscité le referendum constitutionnel. Dès lors, notre devoir d’opposants est de jouer le rôle de sentinelle pour que cette nouvelle institution voulue par les Sénégalais á travers leur vote serve les populations. C’est une des raisons pour lesquelles nous participons á ces élections. La deuxième tient au fait que le Ldr/Yeesal est un parti politique qui va aux élections, nous sommes un parti qui affronte le suffrage, un parti qui ne se cache pas « nous lance-t-il au bout du fil »

Irama SANÉ

Laisser un commentaire