Ads 1

GRAND YOFF : L’ASSOCIATION PRO FAMILY SOCIAL OUVRE SON SIÈGE À DAKAR

0 80

ALIOUNE BADARA KEBE PRO FAMILYPour plus de coordination dans ses activités de promouvoir le social, l’ancien international de football Alioune Badara Kébé, a mis en place un siège regroupant les locaux de l’association pro Family, mais aussi le lieu de regroupement des joueurs de l’école de foot. Lors de l’inauguration, ce week-end de son bijou, le Grand-Yoffois a laissé entendre que : « le Sénégal est connu de par le monde, grâce à ses valeurs d’ouverture et d’entre aide, mais elles ont tendance à disparaître peu à peu ».

Le fondateur de l’association Pro Family social pourrait servir de cas d’école à ces nombreux internationaux de football, aujourd’hui, à la retraite. Après avoir monnayé leurs talents à coup de millions d’euros, le social ne pouvait être que leur seul domaine d’intervention, participant ainsi dans la lutte contre la pauvreté.

A Grand-Yoff, il est difficile de citer des hommes et des femmes qui s’activent dans le social sans que l’on ne prononce le nom d’Alioune Badara Kébé. Eu égard aux nombreux dons en nature ou alimentaire, l’ancien international de football devenu entraineur, a résolument décidé de foncer dans ce qu’il appelle des valeurs. « Si les sénégalais aisés prenaient de leurs temps et de leur argent pour aider les démunis, les prisons ne seraient pas aussi peuplées. Plusieurs jeunes de Grand-Yoff, du fait de la pauvreté, se tournent vers le banditisme. Sur 80 jeunes recensés dans la prison pour jeunes de Ford B, 40 sont issus de notre commune et la plupart n’ont pas d’acte de naissance » a souligné M Kébé.

Suffisant pour interpeler les autorités étatiques et communales sur le sort des jeunes qui squattent le pont de la patte d’oie. «Des dizaines d’enfants de la rue squattent le pont de la patte d’oie, au vu et au su des autorités, et personne ne réagit. Je lance un appel pour leur accompagnement dans le cadre de l’insertion sociale. Certains parmi eux veulent se libérer de cette vie, mais n’ont aucune perspective en ligne de mire », constate le président de Pro Family social. Qui a mis en place cette organisation à but non lucratif qui se veut être une association pour les plus démunis, au-delà des multiples actions qu’elle a eu à mener dans la commune de Grand Yoff et dans les autres communes de Dakar. Le président a annoncé que dans les jours à venir, l’association va offrir des repas quotidiens aux nécessiteux.

Youssou NDIONGUE

 

Laisser un commentaire