Ads 1

ELECTIONS LOCALES : SONKO ET SES PARTISANS EXIGENT UNE DATE

0 62

Avec la crise sanitaire, c’est la démocratie qui en prend un sacré coup. Mais pour la coalition Jotna/Patriotes pour l’alternative celle-ci ne doit pas être un prétexte pour ne pas organiser d’élections.

Ainsi, SONKO et ses partisans demandent au président Macky SALL de choisir une date au plus vite pour les prochaines élections municipale et départementale. Car selon eux, ce mutisme des autorités sur l’organisation de ces élections veut tout simplement dire un report des locales prévues le 28 mars 2021. « La démocratie, notamment dans ses dimensions élémentaires (élections, liberté de manifestation, d’expression…), est mise en quarantaine illimitée sur le fondement de prétextes fallacieux», estiment-ils.

 

« Prendre un décret pour fixer la date des prochaines élections territoriales (municipales et départementales) conformément au principe constitutionnel de libre administration des collectivités territoriales et aux dispositions de l’article L.63 du Code électoral. Les rapports de la Commission nationale du dialogue politique soumis à l’approbation du chef de l’Etat sont en souffrance. Le processus électoral reste de fait suspendu aux désirs partisans du monarque républicain et aux manœuvres dilatoires de la coalition présidentielle. Aujourd’hui, rien ne peut justifier qu’une telle situation soit maintenue et par conséquent empêcher les citoyens d’exercer leurs droits politiques les plus fondamentaux au chapitre desquels figure le vote, fondement de toute démocratie », dénonce Jotna/Patriotes pour l’alternative.

 

Laisser un commentaire