Ads 1

ÉCHAUFFOURÉES AU STADE IBRAHIMA BOYE DE GUEDIAWAYE: LA FSF SUSPEND PROVISOIREMENT L’HOMOLOGATION ET PRÉCONISE DES HUIS CLOS…

0 702

La fédération sénégalaise de football, a pris une décision lourde de conséquences à l’issue de la réunion du comité d’urgence. En effet, après les affrontements entre supporters qui ont encore eu lieu au stade Ibrahima Boye, ce mercredi au cours du match de demi-finale de la coupe du Sénégal opposant, Guediawaye FC au Jaraaf, la FSF a frappé fort.  

Dans un communiqué, parvenu à Dakarmedias, il est clairement signifié, en raison de l’exiguïté du stade Ibrahima Boye de Guediawaye et des risques sur le plan sécuritaire, que l’homologation de l’infrastructures sportive a été suspendue jusqu’à nouvel ordre. Conséquence de cette mesure, la 25e journée de Ligue 1 qui va encore opposer GFC au Jaraaf va se jouer à huis clos.

Voici in extenso le communiqué de la FSF…

• Vu les Statuts de la Fédération Sénégalaise de Football, notamment en ses articles 36, 37 et 42 :
• Vu la feuille de match de la rencontre GFC v ASC les Jaraaf disputée le 19 juillet 2023 au Stade Ibrahima BOYE de Guédiawaye et comptant pour la demi-finale de la Coupe du Sénégal, édition 2023;
• Vu le rapport de l’officiel de Match, Monsieur Samsidine DIATTA;
• Vu le rapport N°023/COGIC-ALPHA/SP du 19 juillet 2023 du Commissaire de Police Idrissa THIANDOUM, Commandant du Sous-groupement Opérationnel COGIC du GMI:
• Vu le Compte rendu du Commissaire Divisionnaire de Classe Exceptionnelle, Demba SARR, Officier de Sécurité de la FSF;
Considérant que l’ensemble des rapports font ressortir que le stade Ibrahima Boye de Guédiawaye ne remplit pas les conditions de sécurité pour l’organisation de matches à haut enjeu sportif et populaire en raison notamment de sa situation et de son exiguité;
DECIDE:

> L’homologation du Stade Ibrahima Boye de Guédiawaye est suspendue avec effet immédiat pour tous les matches de Ligue Professionnelle et de Coupe du Sénégal Sénior jusqu’à nouvel ordre;

La FSF instruit l’ensemble de ses démembrements à délocaliser ou à faire jouer à huis clos, à titre préventif, toute compétition présentant des risques sécuritaires d’organisation et de menaces à l’intégrité physique des acteurs, officiels et spectateurs:

Laisser un commentaire