Ads 1

Dr BOUSSO: « C’EST INADMISSIBLE QU’UNE PERSONNE SE PRÉSENTE DANS UN HÔPITAL QU’ON LUI DEMANDE DE… »

0 12 305

Le Docteur Abdoulaye Bousso crache ses vérités. Le directeur du centre des opérations d’urgences sanitaire du MSAS a invité ses collègues médecins à arrêter de se réfugier derrière la fatalité. Selon lui, les responsabilités doivent être situées dans les hôpitaux. 
C’est inadmissible qu’une personne …


“Le principe est que, quelqu’un qui est malade, quand il vient à l’hôpital, on doit le prendre en charge. Et cela, c’est la loi qui l’exige. Quand une personne vient dans un hôpital et qu’elle n’est pas prise en charge, elle a le droit d’aller porter plainte. Moi je suis médecin, je sais de quoi je parle. C’est inadmissible qu’une personne se présente dans un hôpital avec un malade qui est dans une situation critique et qu’on lui demande de l’argent ou qu’on l’expulse”, a expliqué samedi, le Docteur Bousso dans « C’ à dire », une émission de la 2sTV. Pour lui, c’est des choses qui ne doivent pas arriver, c’est inadmissible, inacceptable.

Toutefois, dit-il dans la vidéo, “il se peut dès fois que la structure n’ait pas les moyens. Dès fois, tu peux aller à l’hôpital en urgence et qu’on te prescrive des médicaments, c’est possible parce qu’effectivement l’hôpital n’a pas les moyens. Mais ils ont l’obligation de te prendre en charge. Si ce n’est pas fait et qu’il t’arrive quelque chose, tu peux porter plainte pour non-assistance à personne en danger”.

Arrêtez de dire : “Yalla moko dogual”

“Ce que je dis, je sais que ça ne plaira pas aux médecins, mais il faut que l’on arrête de dire “Yalla mo ko dogual”, la fatalité. Nous sommes tous des croyants, mais le “Yalla mo ko dogual”, ça doit arrêter. On doit situer les responsabilités. Et ça existe dans les autres pays”. Dr Bousso estime que les associations de patients, la société civile doivent s’y mettre. “ (…) Parce que dès fois, il y a des problèmes”.

Source : #infos_Sénégal

Laisser un commentaire