Ads 1

CRISE PROFONDE À L’APR ITALIE : CHEIKH TIDIANE DIARISSO CRACHE DU FEU SUR LE CONSUL, LE VICE CONSUL ET LE SECRÉTAIRE AUX AFFAIRES GÉNÉRALES

0 57

DIARISSO APRAvec cette grave crise qui secoue la section APR de l’Italie, ce ne serait pas une surprise si Macky Sall perdait la présidentielle dans cette partie de l’Europe. Et c’est le Consul Général, Rokhaya Ba Touré qui est citée comme la principale responsable de ces problèmes, en même temps que le Vice Consul, Khady Sall, et le Secrétaire aux Affaires Générales, Aissatou Djigo. Car, à en croire Cheikh Tidiane Diarisso, militant de première heure de l’APR Italie, « ce sont ces trois personnes citées qui sont à la base de tous les problèmes que rencontre notre parti. Elles ont fini de décourager les militants les plus convaincus. Macky est averti, mais ne veut pas réagir ».

 

« Il y a des imperfections que Macky Sall devrait régler au plus vite. Car, ces trois ‘’diéggs’’ (ndlr ; dames) peuls sont à l’origine de tous les maux du parti. Elles ne sont là que pour elles-mêmes. Comme si cela ne suffisait pas, Pape Diaw le Directeur des Sénégalais de l’Extérieur (DSE), ne sait pas où mettre ses pieds, tellement la situation le dépasse », râle Cheikh Tidiane Diarisso, en conférence de presse.

Cette situation de l’APR Italie, comme dans d’autres localités, a poussé les militants à interpeler le président du parti, en vain. Ce qui fait dire à M. Diarisso, par ailleurs, responsable politique de la commune de Dieuppeul Derklé ceci : « On voit que Macky Sall semble ne pas vouloir apporter des solutions à ce problème, mais, il est averti. Qu’il sache qu’on ne gagnera pas l’élection ici, tant que ces trois dames ne reviennent à la compréhension. Ce qui est clair, c’est que c’est lui-même, le président, qui va payer les pots cassés».

Reconnaissant le travail administratif de qualité que ces diplomates sont en train d’abattre, Cheikh Tidiane Diarisso admet que « c’est politiquement qu’elles faussent ».

Le responsable APR,apparemment très en verbe, n’a pas manqué de lancer des pierres dans les jardins de ses camarades de Dakar. A leur endroit, il soutient : « Tout comme à Dakar, notamment dans la commune de Dieuppeul où des lobbies, proches du président, qui ne se soucient point de ce qui peut nous faire perdre les élections, sont en train de jouer contre nous. Il s’agit de Papa Mamadou Ba, Kamal Thiam, Waly Fall, tous coachés et protégés par Moustapha Diakhaté. Ils avaient fini de détourner les 10 millions octroyés à la commune pour préparer les législatives. Ils ont eu malheureusement des bisbilles entre eux, c’est cela qui nous a sauvés, sinon, on ne verrait que du feu », proteste M Diarisso.

Youssouf NDIONGUE

Laisser un commentaire