Ads 1

COVID-19, ZIGUINCHOR : 15 PÊCHEURS MIS EN QUARANTAINE, UN BISSAU-GUINÉEN ÉCONDUIT À SÉLÉTY…

0 77

Les autorités administratives, sanitaires et les forces de l’ordre dans la région sud du pays sont véritablement en guerre contre la maladie du coronavirus. Ce samedi 11 avril 20, à Ziguinchor, la gendarmerie a mis la main sur neufs (9) pécheurs qui étaient revenus des eaux territoriales Bissau-guinéennes avec un corps sans vie.

«Ils ont été mis en isolement au Centre de santé de l’hôpital «Silence» de Ziguinchor. Le Préfet de Ziguinchor alerté, ces neuf (9) pêcheurs ont été interceptés à leurs arrivées par le dispositif sanitaire de surveillance mis en place au niveau des côtes sénégalaises», renseignent nos sources sécuritaires. Et de préciser, «les pêcheurs n’ont pu retrouver le corps sans vie de leur camarade à l’issue d’une longue recherche. Il n’a pas été repêché», ajoutent nos sources. La gendarmerie a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances du décès du pêcheur porté disparu dans les eaux.

Au même moment, dans le village des pêcheurs d’Elinkine situé dans la capitale du Kassa (Oussouye), une pirogue revenu encore des eaux territoriales de la Guinée-Bissau, a aussi été interceptée par la base navale militaire dudit village des pêcheurs, (Elinkine) avec à son bord six individus de nationalités Bissau-guinéennes. Suspectés de coronavirus, ils ont aussi été placés en isolement dans un établissement scolaire de la place.

Une cérémonie familiale dispersée

Dans la commune de Djembéring, les forces de l’ordre poursuivant leur mission dans le cadre de l’application des mesures édictées par les autorités pour lutter contre la propagation du COVID 19, ont éparpillé, ce dimanche 12 avril 2020 dans la matinée, une cérémonie familiale dans la localité de Boucotte Ouolof. Elles ont également éconduit le vendredi 11 avril 2020, un Bissau-guinéen, en provenance de la Tunisie, à la frontière entre le Sénégal et la Gambie et plus exactement dans le village de Séléty.

IGFM

 

Laisser un commentaire