Ads 1

CONSTRUCTION DE L’INDICE DU DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE AU SENEGAL : DES EFFORTS RESTENT QUANT À L’IMPLICATION DES FEMMES DANS LA CAPTURE DU DIVIDENDE DÉMOGRAPHIQUE

0 772

Les locaux du Consortium régional pour la recherche en économie générationnelle (CREG) ont abrité une session de formation destinée aux experts dudit centre africain d’excellence. Le but de cet atelier de trois jours, du 26 au 28 janvier 2023 est de renforcer les capacités des experts du CREG sur la construction de l’indice du dividende démographique, tout en prenant en compte le Genre. À l’issue de cette activité dont le financement porte les empreintes de la Fondation Hewlett et Population Reference Bureau », il a été conclu que « les hommes contribuent beaucoup plus que les femmes à la capture du Dividende Démographique » Pour réussir à calibrer le GDDI du Sénégal, les experts du CREG ont d’abord collecté des données économiques, sociales et démographiques avant de passer au peigne fin ses cinq dimensions…

Ainsi donc, au sujet de la dimension, « Calcul de l’indice de la couverture économique selon le Genre », les résultats font état de la forte dépendance économique plus que les hommes. Quant à la « la qualité du cadre de vie selon le Genre », elle obtient la note satisfaisante chez les femmes, bien au-dessus des hommes. Il s’y ajoute que selon les participants de ces travaux, l’implication des femmes est beaucoup plus visible que celle des hommes dans les dynamiques de sortie de pauvreté tandis que sur le volet « développement humain », les hommes sont en pole position en ce sens que les femmes se situent à un niveau de revenus plus faible que les hommes. Toutefois, une synthèse de ces évidences découle sur la conclusion que « la contribution des hommes à la capture du dividende démographique est plus importante et visible que celle des femmes. Un atelier de dissémination des résultats du rapport au niveau national est tout de même en perspective. Il est important de noter que les recommandations issues des résultats de ce rapport technique serviront de plaidoyer auprès des décideurs sur la situation des hommes et des femmes dans la contribution à la capture du dividende démographique au Sénagal.

Le rôle du CREG dans l’élaboration du rapport du GDDI

À rappeler que le Sénégal s’est inscrit dans la dynamique de relancer son économie, avec comme levier l’égalité et l’équité du genre pour assurer son développement socio-économique.

Il a d’ailleurs élaboré plusieurs instruments dont la Stratégie nationale pour l’équité et l’égalité de genre et le guide d’intégration du genre. Mais il n’en demeure pas moins que les défis d’une croissance inclusive s’érigent dans un contexte où l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes se placent au cœur des politiques des gouvernements d’ici 2030.

C’est justement, ce qui motive le CREG à créer un cadre de suivi du dividende démographique, avec l’élaboration d’un indice de suivi du dividende démographique prenant en compte le Genre. Il s’agit de Gender Demographic Dividend Index (GDDI) qui couvre cinq dimensions de l’Observatoire national du dividende démographique (ONDD) du Sénégal. Ainsi, pour améliorer l’efficacité des politiques publiques et accélérer la capture du dividende démographique, le Sénégal après le Togo souhaite implémenter le GDDI. Le CREG étant le bras technique de l’ONDD du Sénégal, les participants vont pendant trois jours collecter des données afin d’élaborer le rapport GDDI.

Laisser un commentaire