Ads 1

CONCERT DE CASSEROLES : SERIGNE KHASSIM MBACKÉ PARLE DE FLOP ET ALERTE LES LEADERS DE YEWWI SUR UN DANGEREUX FÉTICHISME

0 113

Après la manifestation annulée, hier, les leaders de Yewwi Askan Wi, avaient misé sur le concert de casseroles pour se faire entendre.

Ousmane Sonko et Cie comptaient sur cette nouvelle forme de lutte pour encore marquer les esprits et montrer la preuve de l’impopularité du Président, Macky Sall.

Il y a huit jours, le même scénario s’était déroulé, les partisans du leader de PASTEF sont descendus sur les routes et ont joué des casseroles, tandis que les véhicules de passage les accompagnaient de leurs klaxons. Et la mobilisation fut au rendez-vous.

Cette fois, bien que des Sénégalais soient sortis sur leur balcon pour taper sur des casseroles ou klaxonner dans leur voiture, l’appel semble avoir été moins suivi par les Dakarois et dans les autres régions du pays.

Du côté de la majorité présidentielle, certains n’hésitent pas à jubiler et parlent d’échec total.

Ainsi Serigne Khassim Mbacké raille ce qu’elle considère comme le “flop du soir”.  Le marabout politicien se réjoui de l’éveil des consciences des jeunes et du peuple en général.

Il alerte en précisant que ces séries de concert de casseroles ne sont que des fétiches recommandés à Ousmane Sonko par ces marabouts.

A Khalifa Sall, Aida Mbodj, Déthié Fall et autres leaders de Yewwi, Serigne Khassim Mbacké averti qu’il risquent d’’être éteints par le leader de Pastef.

Un grand dignitaire religieux m’a dit que Khalifa Sall et Cie qui s’assoient avec Sonko lors de leurs conférences de presse risquent de perdre leur aura. « Ousmane Sonko dalene di soul ».

Il demande à Khalifa Sall et Cie de s’éloigner de Sonko au risque de tout perdre.

Il rappelle au leader de Pastef que Macky Sall est son père et que ce dernier est élu pour satisfaire les besoins des Sénégalais. « Macky Sall garde la main grâce à un bilan social élogieux », se réjouit-il.

Laisser un commentaire