Ads 1

CAMPAGNE ÉLECTORALE EN PLEIN RAMADAN: LA COLÈRE NOIRE DE SERIGNE KHASSIM MBACKÉ

0 188

Petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Ibn Serigne Touba Khadimou Rassoul, Serigne Khassim Mbacké plaide pour le report de l’élection présidentielle prévue le 24 mars prochain.

Pour le jeune guide religieux, c’est un sacrilège de tenir le scrutin en plein mois béni de Ramadan: « Tenir une campagne électorale et une Présidentielle en ce saint mois, cela a l’odeur de blasphème. Il faut qu’on respecte les citoyens sénégalais. Nous sommes majoritairement musulmans. Cette période qui doit servir au repentir, au retour à Dieu ne doit pas être un moment de foire d’empoignades, une saison de promesses souvent sans aucune intention de suite. Je suis pour un report de ces échéances électorales. Il ya des priorités à régler d’abord comme le contentieux à vider avec les soupçons de corruption au niveau du Conseil constitutionnel avec le 7 sages », tonne Serigne Khassim Mbacké qui, d’interpeller le Président Macky Sall : « Nous traversons une siutation inédite. Le Président de la République Macky Sall a une responsabilité historique. Il est alors appelé à revoir la date de la tenue de cette élection et ne doit pas suivre ces opposants qui ne font que nous vendre du vent. Ce pays ne doit pas sombrer du fait de ces politiciens véreux qui ne veulent que se servir du Sénégal ».

Laisser un commentaire