Ads 1

BOUBACAR CAMARA : « JE VOUS LE DIS, LA GUERRE VA BIENTÔT S’OUVRIR ENTRE MACKY SALL ET IDRISSA SECK »

0 23 984

Le compagnonnage entre le président Macky Sall et son nouvel allié, l’opposant Idrissa Seck, nommé président du Conseil économique, social et environnemental (Cese) fera long feu, si l’on en croit à Boubacar Camara. Le leader de la Coalition Tabakh a annoncé pour bientôt la « guerre » entre les deux hommes politiques, lors de l’émission Grand Jury sur la Rfm ce dimanche.

A la question de savoir si son audience avec Macky Sall n’a pas fait voler en éclat la coalition Jotna, il répond par la négative. « Non, ça n’a rien à voir. Aujourd’hui Macky Sall est complètement affaibli au point d’aller chercher un Idrissa Seck. Il est en train de recomposer avec tous ceux qui ont dirigé le pays depuis 1960 (….) Il a pêché le plus gros poisson comme on le dit en politique, mais c’est un espadon. Je vous le dis, la guerre va s’ouvrir entre Macky Sall et Idrissa Seck bientôt », a dit M. Camara.

Pour justifier ses propos, il s’est posé un certain nombre de questions. A savoir ce qui peut justifier cette alliance. Qu’est-ce qui a fait que Idrissa Seck, malgré toutes ses déclarations et les gens qui l’ont soutenu, accepte de travailler avec Macky Sall ? Boubacar Camara est convaincu que Macky Sall ne va pas faire confiance à Idrissa Seck et vice versa.

« Il y a de l’éthique dans la politique, mais il n y a aucune éthique dans ce ralliement. Nous ne faisons pas de langue de bois sur cette question. Nous pensons la politique c’est quelque chose de noble », a-t-il ajouté, précisant que « les conditions dans lesquelles on doit travailler avec le pouvoir doivent être transparentes ».

Évoquant la question du dauphinnat, Boubacar Camara ne croit pas que Idrissa Seck pourrait être désigné comme dauphin de Macky Sall en 2024. Pour lui, c’est le peuple sénégalais qui décide, car tous les deals politiques ont été déjoués, à l’en croire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.