Ads 1

33e ÉDITION DE L’ADOPTION DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES RELATIVES AUX DROITS DE L’ENFANT : LE PARI GAGNANT DE SAINT-LOUIS !

0 92

Saint-Louis a battu le rappel des troupes à l’occasion de la célébration de la 33e Édition de l’adoption de la Convention des Nations Unies relative aux Droits de l’Enfant.
Les acteurs de l’écosystème de la protection de l’enfant sont venus des quatre coins du pays pour assister à l’événement.

Célébrée chaque 20 novembre, la journée mondiale de l’enfance est marqué cette année sous le thème : « Droits de l’Enfant, avec les communautés pour l’inclusion de chaque enfant »,  l’évènement a surtout été l’occasion pour les enfants, principaux acteurs de cette journée, de prendre la parole et de porter des plaidoyers forts.

Leur représentante, Ndèye Yacine Guèye a souligné de grandes avancées, mais invite les autorités à être plus regardant. Les violences dont ils sont souvent victimes sont pointées du doigts.
Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Les autorités présentes à la cérémonie ont promis d’accentuer les efforts dans ce domaine et de transmettre le message au plus haut niveau.

Le maire de Saint-Louis Mansour Faye, le directeur de cabinet du ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection des Enfants Mouhamed Ndiaye, le préfet du département de Saint-Louis Modou Ndiaye ou encore la représentante de l’UNICEF, Nicolette Moodie ont salué la forte participation des enfants.

D’autres invités de marque ont aussi rehaussé la cérémonie de leur présence. C’est le cas de la championne du monde en récital de Coran, Sokhna Ndatté Cissé, qui a gratifié le public d’une belle prestation.

Laisser un commentaire