Ads 1

PROCÈS DE L’ASSASSINAT DU PRÉSIDENT THOMAS SANKARA: L’ONG PANAFRICAINE WARABA D’AFRIQUE APPRÉCIE

0 954

L’ONG Panafricaine Waraba d’Afrique exprime sa grande satisfaction à la suite du verdict de culpabilité prononcé, ce jour, par la juridiction militaire de Ouagadougou (Burkina-Faso) dans l’affaire de l’assassinat du Président Sankara.

Il s’agit d’une réponse judiciaire historique à un assassinat politique. Cet acte de justice pourrait aider le peuple frère du burkinabé à tirer les leçons de son histoire immédiate et s’inscrire ensuite dans une dynamique de réconciliation pour préparer son avenir. Cette décision rendue par la justice de Burkina Faso , une décennie après les faits, constitue une précieuse et considérable contribution dans le combat mené par les organisations non gouvernementales et des démocrates contre l’impunité des assassinats politiques et d’autres crimes en Afrique.

Malgré les obstacles et les pressions inimaginables et des graves événements survenus avant et pendant ce procès, les magistrats et les autres auxiliaires de justice engagés dans cette procédure criminelle ont tenu dignement, avec courage et professionnalisme, à prendre rendez-vous l’histoire de leur pays et celle du continent africain .

Le professionnalisme, la résilience des acteurs de cette longue bataille judiciaire, le niveau très élevé et la pertinence des débats tenus au cours des longues audiences criminelles sont la preuve que notre continent, l’Afrique, dispose des compétences et des moyens adéquats pour mener et gagner le combat de l’impunité des assassinats politiques et d’autres crimes qui endeuillent en permanence nos pays et nos familles.

L’ONG Waraba d’Afrique dont l’un des objectifs est l’émergence d’un environnement de droit en Afrique, contre les injustices et la défense des droits humains, tient à exprimer solennellement sa reconnaissance à tous ceux et celles qui, durant une décennie, n’ont pas baissé la garde en militant péniblement pour que justice soit rendue au peuple frère du Burkina-Faso et aux familles des victimes de cet assassinat.

En ma qualité de Président de Waraba Afrique, j’ai tenu à prendre part à ce procès, comme observateur, pour apporter notre témoignage sur la dimension panafricaine et historique de cette affaire.

Je garde en mémoire la dignité dont ont fait preuve la veuve, le frère, la sœur du Président assassiné et les autres parties civiles. Que cette décision les aidera à surmonter toutes les épreuves de la vie .

Paris, le 6 Avril 2022
Me Saïd LARIFOU

Président de Waraba Afrique

Laisser un commentaire