Ads 1

IDRISSA SECK REPREND ENCORE LA PAROLE POUR CHANTER MACKY, APRÈS LE FIASCO DE SA SORTIE SUR L’AFFAIRE SONKO

0 9 894

Après sa déclaration catastrophique d’il ya quelques jours, Idrissa Seck a repris la parole. Mais cette fois, le président du parti Rewmi qui a essuyé tant de railleries a changé de façon de faire, préférant un communiqué de presse à une déclaration. Cependant, une chose n’a pas changé : le président du Conseil économique social et environnemental (Cese) continue de tresser des lauriers au chef de l’Etat. Se confondant dans des salutations et autres félicitations, l’ancien maire de Thiès magnifiera entre autre «la sagesse du président de la République qui s’est montré homme de paix, d’écoute et d’actions concrètes en faveur de son peuple et en particulier de sa jeunesse».

Idrissa Seck l’assume désormais, il est un allié sûr et fiable sur lequel le Président Macky Sall peut compter. L’ancien maire de Thiès enchaine en effet les sorties en cette période de crise politique dans le pays. Et à chaque fois, Idrissa Seck se mue en laudateur du président de la République.

Après sa déclaration qui a beaucoup fait réagir, le président de Rewmi a récidivé, hier, en sortant un communiqué.

«Le Président Idrissa Seck et le parti Rewmi félicitent et remercient le président de la République pour les mesures hardies prises en vue de soulager les familles touchées, mais également les blessés parmi les forces de sécurité et de défense.

Le président Idrissa Seck et le parti Rewmi saluent la sagesse du président de la République qui s’est montré homme de paix, d’écoute, et d’actions concrètes en faveur de son peuple et en particulier de sa jeunesse», arguent-ils.

Avant de toucher le plafond de laudations : «que cette jeunesse sache qu’au quotidien, le président de la République, de façon acharnée, recherche les moyens d’apaiser leur crainte d’un avenir incertain».

Répétant son patron, Idrissa Seck lance aux jeunes : «nous avons réentendu leurs préoccupations».

Pour lui, au-delà de la satisfaction de leurs besoins immédiats, il faudra repenser leur formation professionnelle et citoyenne, rendre les systèmes éducatifs plus résistants, plus ouverts et plus innovants.

«A ces jeunes, nous leur demandons de mettre leur ingéniosité, leur créativité et leur ferveur au service de notre jeune Nation. Les difficultés et les souffrances d’aujourd’hui ne doivent pas occulter leur devoir de se préparer soigneusement à conduire dans un avenir très prochain les destinées d’un Sénégal pétrolier et gazier, d’un Sénégal émergent», suggère-t-il.

Terminant son communiqué, il salue la décision d’Ousmane Sonko de se soumettre à la justice et son «appel lancé à ses parents casamançais pour déposer les armes et collaborer avec les forces de sécurité et de défense afin de leur indiquer les endroits où se trouvent les mines à enlever».

Sidy Djimby NDAO

LES ECHOS

Laisser un commentaire